Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 08:59

Bonjour à tous,

 

La vie fait que j'ai décidé de cesser mon activité de comportementaliste... 

Néanmoins je laisse mon blog en ligne pour vous permettre d'aller à la pêche aux informations et d'avoir une ébauche de conseils.

 

Je vous souhaite beaucoup de bonheur avec vos amis à quatre pattes ! Et n'oubliez pas que la patience et la douceur sont (entre autres !) les clés de la réussite, et que la violence engendre la violence...

 

Nos compagnons à quatre pattes sont des êtres sensibles. Ils méritent le respect

 

Et si vous arrêtez de croire aux imbécilités véhiculées par des personnes non compétentes car non comportementalistes, vous aurez déjà fait une grande partie du chemin.

 

Bref... je vous laisse relire mes articles ;)  

 

Animalement,

 

Victoria Chasle Castillo

 

 

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo
commenter cet article
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 13:51

Bonjour à tous,

 

 

J'ai quelques difficultés à répondre à toutes les demandes que l'on me fait. Alors je vais me répéter mais, comme le précisait un précédent article, je ne suis plus en mesure de répondre aux demandes de conseils via mail.

Je vais meme aller plus loin ici pour aborder un sujet qui peut être délicat pour certains.

 

 


"mon chien grogne sur moi et me mord"
"il ne fait qu'aboyer"
"il détruit tout"
"comment faire pour qu'il se calme ?"
"il est très agressif avec ses congénères"
...

Dois-je préciser que je n'ai à ce jour aucune formation de voyante ?
 

Pendant de nombreuses années, je me suis évertuée à répondre à chacun de vos messages (qu'ils tiennent en 1 ligne ou 200) pour pouvoir aider chacun de vous du mieux que je le pouvais malgré le peu d'informations dont je disposais. Pendant toutes ces années j'ai effectué un travail bénévole.
 
 
Mais ce qui me peine le plus c'est que derrière ces simples demandes de conseils se cache surtout le fait que, visiblement selon certains, l'expertise sérieuse et les conseils avisés d'un comportementaliste ne vaut rien en terme de salaire.
 
 



Qui se permettrait d'envoyer un mail à un professionnel de la santé pour lui demander un diagnostic de la maladie et un traitement adéquat ? (doit-on d'ailleurs rappeler que l'automédication est dangereux et irresponsable ?).
Qui attendrait d'un plombier qu'il dise quelle est la pièce à changer et comment le faire soi-même via email ?
Comment pourrait-on croire qu'un "éducateur" accepterait d'expliquer via message comment dresser l'animal à effectuer telle ou telle action ?
 
 
Personne ne se permettrait de faire appel à ces professionnels en leur disant qu'on ne les paiera pas. Cela revient donc à dire que la formation que j'aie suivie, que mes nombreuses années d'études et de mise en pratique ainsi que toute l'énergie que je déploie quotidiennement à aider des familles à retrouver l'harmonie ne méritent aucun dû.
 
 

Envisageriez-vous vous-même de faire votre travail gratuitement ?

 
D'ailleurs, pour rester sur les professions en rapport avec l'animal, des propriétaires en proie à des difficultés relationnelles avec leur animal n'hésitent pas à dépenser des petites fortunes :

- dans des cours de dressage (ou "d'éducation", de "socialisation" comme certains aiment le dire, le plus souvent il s'agit de régler un problème de comportement alors que ce n'est pas le bon professionnel).

- en consultations vétérinaires (oui, certains sont même prêts à payer un professionnel de la santé animale pour des problèmes de comportement.

- en achat d'outils censés régler tous leurs soucis (collier électrique, cage, muselière...)

- en rachat d'objets détruits par l'animal (canapé, fauteuil, téléphone, vêtements, chaussures...)


Mais quand il s'agit de débourser l'équivalent d'un entretien (c'est-à-dire environ 100€) avec un comportementaliste certifié dans le but de mettre définitivement un terme à leurs problèmes, il n'y a plus personne.

Pourquoi ??
 
 
Je dois avouer qu'après toutes ces années il m'est difficile de continuer à rester sereine quand je reçois ce genre de message :
 


"Bonjour,

Je vous écris car je rencontre un gros problème avec mon mâle de 5 ans. Il est devenu très agressif et est très dominant. Quand je le gronde il me montre les dents et c'est pire quand je le punis ensuite ! On m'a dit que c'était du au fait que j'étais trop soumis et que je l'avais laissé prendre le dessus. 

On va à des cours d'éducation depuis quelque temps déjà, il écoute aujourd'hui bien les ordres mais ça n'a rien changé au problème qui reste le même. Puis on a vu un vétérinaire qui lui a donné un traitement mais ça n'a pas eu l'effet escompté.

Ma femme et moi avons très peur parce qu'il nous a déjà mordu (ainsi que des invités) et qu'on va avoir un bébé dans 1 mois. On nous a dit qu'on devrait le faire piquer parce que c'est trop dangereux d'avoir un chien comme ça. Et on a aussi pensé le fait adopter mais on l'aime énormément, on aimerait pouvoir le garder.

Auriez-vous des conseils ? Nous n'avons pas les moyens financiers de vous faire venir chez nous mais des conseils seraient les bienvenus.

Cordialement,

Thomas"
 

Ce genre de message n'est hélas pas rare, bien au contraire ! Inutile de dire l'état dans lequel je me trouve après avoir lu ceci...Pourquoi ? Parce que je ne peux tout simplement rien faire. Et le chantage affectif ("aidez-moi sinon je fais piquer mon chien") n'y change hélas rien.
 

Alors, propriétaires démunis par le comportement de votre animal, pensez un peu à mes nerfs avant de m'envoyer un mail pour ne me demander que des conseils !
 
 

  1.  Nous gagnons tous notre vie grâce à notre métier. C'est lui qui nous permet de payer nos factures et de survivre/vivre. Et, comme on dit, tout travail mérite salaire.
  2.  Un professionnel tel que le comportementaliste doit impérativement procéder à un (voire deux) entretien(s) pour pouvoir aider réellement les familles. (Voir ICI pourquoi)

 

Pour toutes ces raisons, je ne répondrai désormais plus aux simples demandes de conseils.

 
 
Si vous avez des problèmes avec votre animal, c'est que vous avez besoin de conseils précis et adaptés à votre situation et d'un entretien auquel je répondrai volontiers.
 
 
Merci à tous pour votre compréhension,
 
 
Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
Formatrice de comportementalistes
 

iphone-5-613.PNG
Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Mes actualités
commenter cet article
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 13:54


RHAFAEL

Relation Homme / Animal Familier

Apprentissage par Enseignement Libre

 

 

 

 

Bonjour à tous !

 

 

 

 

C'est avec plaisir que je vous annonce que la formation au métier de comportementaliste   RHAFAEL a fait peau neuve !


 

 

 

« Un concept inédit ! »

 


A ce jour, les formations au métier de comportementaliste coûtent en moyenne 3.000 € (et parfois plus...). Cette somme (déjà conséquente) ne vaut que pour le contenu de la formation, elle ne comprend ni les frais d’hôtels, ni les frais de transports, ni les frais de nourriture…


Les centres de formation existants ne prennent également pas en compte les paramètres qui constituent nos vies respecives tels enfants, animaux, travail… Les stagiaires sont obligés de mettre leur vie entre parenthèse et de prendre toutes les dispositions nécessaires, surtout quand des centaines de kilomètres les séparent du centre de formation. Quant aux formations qui procèdent par correspondance, elles ne prennent pas en compte le caractère social du métier de comportementaliste. Comment former une personne à une profession basée sur le contact humain en excluant les échanges directs ?

 


C’est pourquoi la formation RHAFAEL est inédite et unique.

 


Avant-gardiste, RHAFAEL est la première à allier pratique, économie et professionnalisme. C’est un choix stratégique et un investissement dans une solution innovante afin d’améliorer notre façon de travailler. RHAFAEL prend réellement en compte les responsabilités de chacun afin que la formation s’effectue dans des conditions optimum. Pour cela, elle dispose d’un support unique : la visioconférence mêlée à des cours par correspondance . Une exclusivité dans l’univers canin !

 

 


 

« Comment ça marche ? »


 

La formation RHAFAEL   débute lorsque le stagiaire le souhaite , que cela soit en début, milieu ou fin d’année, et  dure le temps qu'il désire. Par exemple, un module pourra aussi bien s’étendre sur une semaine que sur un mois : tout dépend du rythme de travail du stagiaire.

 

Après son inscription, le stagiaire reçoit les cours du module 1 par mail. Il a alors tout le temps qu'il désire pour travailler. Une fois qu’il considère en avoir terminé avec ce premier module, il prévient la formatrice pour que puisse s’organiser, dans les jours suivants, une visioconférence. Le stagiaire peut alors poser toutes ses questions à la formatrice, approfondir certains points avec elle et répondre à ses questions. Ces échanges permettent une meilleure compréhension et une meilleure communication, deux aspects primordiaux du métier de comportementaliste.

 

Une fois cette journée passée, le stagiaire peut passer au module 2 et ainsi de suite.

 

 

 

« Alors pourquoi pas que par correspondance? »

 

  

Chaque étudiant analyse des problématiques d’entretien de chez lui et à son rythme. Le travail est ensuite commenté en commun, ce qui permet de perfectionner l’analyse faite par chacun et de progresser rapidement.

 

La manière de travailler de RHAFAEL consiste à échanger (ce qui est la base même du métier). De cette façon les échanges sont nombreux et on peut progresser rapidement tout en étant sûr que chacun suit sans difficulté... Mon but n’est pas de « lâcher » prématurément mes étudiants dans la nature mais de les préparer sérieusement à ce que sera leur métier. Là encore je ne vois pas comment procéder à distance.

 

La visioconférence permet ainsi un travail et un perfectionnement qui favorisent le partage, la coopération et un véritable échange entre tous. Elle abolie les distances, constitue une réduction de temps et de budget, et conserve le bien-être de tous : les stagiaires et la planète.

 

 

 

 

 

En bref, RHAFAEL propose :

 

  •  Une économie d’argent

 

  •  Un gain de temps

 

  •  Une réduction du stress en limitant les déplacements et en préservant la vie de famille

 

  •  Un confort total

 

  •  Un geste pour la protection de l’environnement en contribuant à la réduction des émissions polluantes émanant des voitures, trains et avions

 

  •  Une ambiance conviviale et un travail efficace

 

 

 

 

La politique de RHAFAEL constitue une ouverture sur le monde favorisant le développement personnel et professionnel.

 

 

 

 

La brochure est disponible sur demande à FormationRHAFAEL@gmail.com

 

 

 

 

A bientôt !

 

 

 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

Formatrice de comportementalistes

www.rhafael.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Mes actualités
commenter cet article
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 14:08

Publié dans Le Chien Magazine 

 

 

 

noel 4

 

 

Selon le Larousse, un cadeau est une « chose qu'on offre à quelqu'un pour lui faire plaisir ». Cependant un animal n’est ni un jouet ni un vêtement, c’est un être sensible qui ressent des émotions, qui souffre, qui vit… comme nous.

 

Offrir un animal pour Noël est-il raisonnable ?

A qui peut-on offrir un animal ?

Comment procéder au mieux pour chacun (humain et animal) ?

 

Victoria Chasle Castillo, notre spécialiste des relations Homme / Animal, nous aide à y voir plus clair.

 

 

 

 

 

 

L’arrivée d’un animal est aussi bouleversante que celle d’un enfant : c’est tout notre quotidien qui s’en trouve transformé. L'adopter c'est, entre autres, s'engager en termes de durée, d’affection et d’argent. C'est une grande responsabilité qui implique des devoirs et des contraintes. C’est une décision qui ne doit pas être prise sur un coup de tête mais qui doit être mûrement réfléchie.

 

 

 

 

L’arrivée d’un animal implique certaines responsabilités notamment financières


 

photo-2-6-.jpg

 

 

  Vaccin

  Tatouage/puce

  Vermifuge

  Soins vétérinaires

  Toilettage (selon la race)

  Gardes (vacances, week-end)

  Accessoires nécessaires pour son confort (jouets, panier, friandises, collier, laisse…) et pour voyager (cage de transport, filet de protection…)

  Etc.

 

 

  L'adoptant est-il à même d'assumer cette part de responsabilité ?

 

 

 

 

 

Noël : le bon moment ?

 

Fêtes, déplacements, excitation : rien n’est réuni pour accueillir un animal correctement durant les périodes de Noël. Une arrivée dans un nouveau foyer est toujours source de stress et de peur pour un animal qui perd tous ses repères. Son arrivée dans ce nouveau monde serait alors doublement stressante (et on le comprendrait !).

 

Le mieux reste donc d'accueillir notre nouveau compagnon après Noël. Il est toujours possible de faire les démarches au préalable et d'offrir en cadeau une photo de lui ou tout autre objet faisant référence à sa petite personne ! L'émotion de la personne sera au rendez-vous et la sensibilité du quatre pattes sera respectée.

 

 

 

Quelques points à aborder 

 

  * Qui va le sortir quotidiennement, même par temps froid et pluvieux ?

  * Qui va ramasser ses excréments ?

  * Qui va le brosser, le laver et le soigner ?

  * Qui va s’occuper de lui tous les jours et ce pendant une quinzaine d’années ?

 

Avoir un animal ne se résume pas qu'à jouer avec lui. L’acquisition d’un être vivant sous-entend d’être responsable. Il est alors évident qu’un enfant ne peut assumer cette charge : c’est aux parents de s’occuper du chien. L’enfant peut juste, selon son âge, aider à certaines tâches… et toujours sous surveillance d’un adulte.

N'attendons donc pas d'un enfant qu'il assume seul un animal (en penant soin de lui répéter par la suite que c'est lui qui l'a voulu !).

 

photo-8-.jpg

 

 

 

Un animal pour qui ?

 

Pour l’enfant de minimum 3 ans, il y a quelques règles de base à suivre impérativement pour une cohabitation sans risque et pour éviter un abandon :

  * Ne pas l’embêter

  * Ne pas lui faire peur

  * Ne pas lui faire mal (lui tirer les poils, la queue, les oreilles, lui mettre les doigts dans les yeux, lui monter dessus, le frapper…)

  * Ne pas jouer ou courir en sa présence et à proximité de ses lieux de couchage et de prise de nourriture.

  * Ne pas crier, s’agiter, s’énerver

  * Le laisser tranquille quand il s’est retiré dans son lieu de repos


 

Astuce !

Si l’on souhaite réellement offrir un chien à son enfant, allons d’abord dans un refuge pour le mettre en contact avec les animaux et voir sa réaction (s'agit-il d'un véritable souhait ou d'une envie passagère ?). Non seulement ce sera un bon test pour s’assurer de sa motivation mais, en plus, on fera une bonne action en permettant à ces chiens de se faire promener !

 

 

grand chien

 

 

Il est tentant de vouloir offrir un animal à une personne âgée pensant ainsi qu’elle aura une compagnie, mais est-ce réellement une bonne idée ?

Va-t-elle avoir assez d’énergie pour assurer les promenades quotidiennes, séances de jeux, éducation (propreté, mordillements, destruction…) ?

Va-t-elle supporter tous les frais que cela implique (nourriture, hygiène, soins, sorties, jeux…) ?

En cas de placement anticipé dans une maison de retraite ou de décès, que devient l’animal ?

Qui le prend en charge ?

...

 

 

 

En parlant de compagnie, ce n'est pas parce qu'une personne est célibataire (par exemple) qu'elle désire forcément adopter un animal ! On ne devrait jamais mettre une personne devant le fait accompli : un animal n'est pas un meuble !

 

/!\ A LIRE /!\

Le témoignage d'une personne regrettant son "cadeau"...

>> Cliquez ICI <<

 

 

noel 1

 

Race, robe, sexe, âge, comportement (joueur ou timide, câlin ou indépendant, craintif ou tête brûlée, silencieux ou aboyeur, destructeur ou sage)... : tous ces facteurs peuvent décevoir la personne qui va l’accueillir. Ce n’est pas un téléphone portable qu’on achète, qu’on jette puis qu’on remplace. Pas de ticket de caisse à garder pour se faire rembourser si le cadeau fait un flop. C’est un engagement à long terme (prévoir une dizaine d’années de sa vie !) auquel se destine la personne visée par ce cadeau. 

 

 

 

Disponibilité, patience, indulgence, respect, calme et constance sont les maîtres mots pour une bonne adoption, et ce n’est pas pendant les fêtes de Noël que cela peut se faire. L’animal doit réellement et profondément être désiré... et si c'est le cas, où est le problème d'attendre un peu ?

 

Pour être certain que la personnalité et l’apparence de l’animal correspondent aux attentes de la personne, le mieux reste d’aller chercher l’animal avec elle. En effet, désire-t-elle un chien ? Mais quoi comme chien : Bichon ? Bull Terrier ? Labrador ? Chihuahua ? Bouledogue ? D'ailleurs, ne préfèrerait-elle pas un chat ? Un furet ? Un lapin ?...


Chaque année, des milliers d’animaux cadeaux sont abandonnés. Faut-il blâmer la personne désemparée par ce « cadeau empoisonné » ou bien celle à l’origine de ce cadeau ?

 

 

 

 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

Formatrice de comportementalistes - Format exclusif !

www.rhafael.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Tout sur le reste !
commenter cet article
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 15:14

 

RHAFAEL

Relation Homme / Animal Familier

Apprentissage par Enseignement Libre

 

Site Internet : http://www.rhafael.com

Courriel : formationrhafael@gmail.com

 

 

 

  Session septembre 2013 : les inscriptions sont clôturées !

 

  Désolée aux personnes que je n'ai pas pu recontacter suite à leurs messages vocaux datant de cet été : mon téléphone a fait des siennes. J'ai seulement pu donner suite aux personnes m'ayant contactée par mail.

 

 


Formations au métier de comportementaliste et stages pour le grand public

 

 

 

 

 * Formations au métier de comportementaliste spécialiste des relations et de la cohabitation Homme / Chien, Homme / Chat et Homme / NAC.

La formation de comportementaliste RHAFAEL s’adresse à ceux qui souhaitent mener cette activité de manière professionnelle. Elle s’étend à la spécialité « Chien », la spécialité « Chat » et la spécialité « NAC ».

La formation RHAFAEL permet au stagiaire d’acquérir tout le savoir nécessaire pour conduire son activité grâce aux recherches scientifiques les plus récentes, et de l’autonomie par le biais de travaux pratiques et d’expériences sur le terrain.

 

 

 

 * Spécialisations « Chien », « Chat » ou « NAC » pour les comportementalistes déjà en activité.

Ces formations de spécialisation s’adressent aux comportementalistes qui souhaitent étendre leurs compétences vers l’étude d’une autre espèce que celle pour laquelle ils exercent déjà.

 

 

 

 * Stages d'initiation pour les personnes qui exercent une activité en étroite relation avec l'animal familier (éducateurs canins, toiletteurs, éleveurs, bénévoles en refuge, pensionneurs, personnel d’animaleries, dog-sitters, promeneurs, etc.).

L'objectif de ces stages est de proposer un regard scientifique et concret sur les comportements de l'animal et d’initier chacun à mener son activité en prenant en considération tous les facteurs qui influencent l’animal en question.

 

 

 

 * Stages de sensibilisation pour les particuliers qui veulent accéder à une meilleure compréhension de la relation qui les unie à leur animal familier.

L'objectif de ces stages est d'amener les personnes, au moyen d'éléments scientifiques, à reconsidérer les comportements de leur animal de compagnie en vue d’une cohabitation et d’une communication avec l’espèce concernée facilitées et améliorées.

 

 

 

 

Venez visiter le site web www.rhafael.com pour y trouver tous les renseignements concernant le programme complet des formations, les dates, les tarifs, les modalités…

 

 

 

Prochaine session : mars 2014 !

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Mes actualités
commenter cet article
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 12:26


[Voir aussi "les abandons estivaux"]


 


Même s'il est difficile de croire que l'été arrive à grands pas vu les températures actuelles, cela ne change en rien l'organisation de nos vacances car, en tant que propriétaire responsable, il est de notre devoir de nous  organiser en fonction de notre
animal.


 

Ce mois-ci, Spécial Chiens publie un de mes dossiers sur la meilleure façon de passer ses vacances avec ou sans son chien :


 chiens 1862


Partir en vacances avec son chien ?


Son bagage

Son kit indispensable

Les transports

Les lieux de destination

Les activités à partager avec lui

Se préparer au pire : les précautions à prendre pour un séjour paisible (coup de chaleur, piqûre, morsure, allergie, blessure, fugue...)

Les soucis qui peuvent arriver une fois sur place (problèmes de cohabitation avec les congénères, les enfants...)

 

 

Photo novembre 157

 

Partir en vacances sans son chien ?


Peut-il nous en vouloir de partir sans lui ?

Les différents types de garde possibles


 


Bonne lecture et bonnes vacances !


 


Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
www.1001comportements.com
Formatrice de comportementalistes - concept inédit !
www.rhafael.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - questions diverses
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 11:50

Suite aux nombreux messages que vous m'envoyez chaque jour, je me retrouve littéralement submergée de problématiques complexes dont je ne possède aucune information. J'en parlais déjà dans cet article. En effet, que dire des :

 

 

"Mon chien aboie tout le temps"

Quoi, 24h/24h ?

Sans jamais aucune pause ?

Dans toutes les circonstances ?

Dans tous les lieux ?

Avec tout le monde ?

De quel type d'aboiement s'agit-il ?

Comment réagissez-vous ?

D'où vient-il ?

Quel âge a-t-il ?

Quelle est sa race ?

Depuis combien de temps vit-il avec vous ?

Vit-il avec d'autres animaux ?

Quelle est la constitution de votre habitation ?

Appartement ou maison ?

...

 

"Il m'a mordu"

D'où vient-il ?

Quel âge a-t-il ?

Quelle est sa race ?

Depuis combien de temps l'avez-vous ?

Où vous a-t-il mordu ?

De quelle manière ?

Dans quel lieu ?

Pourquoi ?

A t-il prévenu ?

Que faisiez-vous ?

Dans quel contexte ?

Comment avez-vous réagi ?

Comment s'est-il comporté juste après ?

Est-ce la première fois ? Si non, que s'est-il passé les fois précédentes ?

...

 

"Mon chat n'est pas propre"

Quel âge a-t-il ?

D'où vient-il ?

Depuis quand vit-il avec vous ?

A t-il déjà été propre ?

Combien de litière(s) a-t-il de disponible(s) ?

De quel type de bac s'agit-il ?

Où sont-ils situés ?

Où fait-il ?

Comment fait-il ?

Elimine-t-il en présence de quelqu'un ?

Combien de fois par jour ?

Appartement ou maison ?

A-t-il accès à l'extérieur ?

Qui d'autre vit avec vous ?

Comment procédez-vous pour lui apprendre à être "propre" ?

...

 

 

... et ce ne sont que quelques-unes des questions qui me viennent à l'esprit !

Beaucoup d'autres points doivent être soulevés pour pouvoir comprendre la situation et la faire évoluer. Et ces nombreux autres points ne peuvent être abordés qu'au cours d'un entretien d'environ 2h où il nous sera alors possible de comprendre réellement ce qui se passe dans la tête de votre chien.

 

 

Je ne vois vraiment pas comment je pourrais continuer à répondre dans les temps à chacun d'entre vous si ce n'est en bâclant mes réponses par manque d'informations.

 

Mais je ne vous laisse pas tomber pour autant !

 

Pour certains d'entre vous, votre problème se trouve déjà peut-être sur ce blog qui comprend de très nombreux thèmes (voir les différentes catégories sur votre droite). Si vous ne trouvez pas de réponses satisfaisantes à ce qui vous préoccupe, c'est que cela ne peut pas se régler en quelques lignes de conseils généraux mais seulement par le biais de conseils avisés, précis et adaptés à vous et à votre animal (jusqu'à preuve du contraire, on ne vous a pas clonés, vous êtes uniques). Et pour cela, je reste totalement disponible pour un entretien personnalisé. Oui, je reste effectivement disponible pour un travail sérieux et professionnel.

 

 

Pour résumer s'il le faut, je vais donc continuer le plus possible à enrichir mon blog d'articles et de dossiers et je continue à exercer ma profession dans son cadre le plus essentiel : l'entretien.

D'ailleurs n'hésitez pas à m'envoyer un mail pour convenir d'un rendez-vous.

 

 

Merci à tous de votre compréhension, à bientôt !

DSCN6410.JPG

 

 Victoria Chasle Castillo

 Comportementaliste

www.1001comportements.com

Formatrice de comportementalistes - concept exclusif !

www.rhafael.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Mes actualités
commenter cet article
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 13:25

Tout propriétaire de chien a déjà vu, au moins une fois, son chien exécuter cette fameuse "danse". Oui, lorsque le chien pose son postérieur sur le sol et s'y frotte l'anus en se traînant (grâce à ses pattes avant) en position assise. Si je n'ai pas été assez claire, une vidéo vous permettra
peut-être d'y voir plus clair :


 



 








 


 


D'ailleurs, certains chiens se sont appropriés cette danse pour en faire la leur :


 



 








 


 


 


Alors que nous connaissons tous cette posture, il nous arrive d'entendre (encore aujourd'hui) diverses significations à son sujet. D'ailleurs dernièrement Jean-Michel Maire a affirmé dans
l'émission Touche Pas à Mon Poste que le chien se comportait ainsi pour nettoyer son derrière. Comme je suis quelqu'un de
compréhensif et d'ouvert (et que je ne veux surtout vexer personne), je répondrais à Monsieur Maire qu'il n'a pas forcément tort et qu'une saleté peut très bien s'être collée dans les poils de
l'animal l'incitant ainsi à s'en défaire. Mais comme je suis aussi une professionnelle de l'animal familier, je vais enfin répondre à cette énigme de la vie qui nous obsède tous...


 


 


 


Les idées reçues


 


« Ton chien il a des vers. » Ah les vers, ces boucs émissaires ! On nous aura quand même bien bassiné avec eux. Mais si nous avons des doutes quant à leur présence, il nous suffit
simplement de vérifier les selles de notre compagnon à quatre pattes.


 


Ce comportement peut signifier d'éventuelles démangeaisons. La présence de boutons sur la zone concernée nous le diront.


 


 


 


La vérité


 


Le plus souvent, il s'agit d'un problème venant des glandes anales.


 





C'est ici que se trouvent ces fameuses glandes


 


 


Il faut savoir qu'un chien peut normalement vider lui-même ses glandes anales mais il arrive que l'on doive l'y aider (environ 2 fois par an). Lorsqu'il y a difficultés pour lui à les vider, le
plus souvent c'est son environnement qui est fautif. En effet lorsque le chien vit en ville par exemple, il ne trouvera pas le substrat
nécessaire permettant de se frotter à sa guise de manière à vider naturellement ses sacs anaux. Mais il peut y avoir d'autres causes des affections des glandes anales comme les prédispositions raciales ou un corps étranger faisant obstacle dans le conduit d'évacuation (parmi
les origines de cette obstruction on retrouve le parasite intestinal, l'irritation, la tumeur du sac anal...).


 


Moralité : Jean-Michel, si vous avez besoin je suis là...


 


 


Victoria Chasle Castillo


Comportementaliste


www.1001comportements.com


Formatrice de comportementaliste – CONCEPT INEDIT !


www.rhafael.com





Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - questions diverses
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 12:51

Mon Cairn terrier de 1 an fait la fête sans s'arrêter quand des invités viennent à la maison, comment réagir ?

 

 

Je vous propose d'ignorer votre cairn tout le temps où il sera excité. Ne lui parlez pas (pas de "non!"), ne le touchez pas (pas de geste pour le repousser) et ne le regardez pas. Autrement dit, faites en sorte de diminuer toutes les stimulations qui amplifieraient son état de "fête".

fete.jpg

 

Informez vos visiteurs de ces nouvelles règles : ils devront se comporter comme vous, c'est-à-dire de ne pas tenir compte de votre chien tant qu'il n'adopte pas un comportement que vous voulez revoir apparaître.

Une fois que votre cairn aura les quatre pattes au sol, vous pouvez reporter votre attention sur lui mais sans aller dans l'excès, le but n'étant pas de le replonger dans cet état d'excitation intense mais simplement de lui montrer que c'est ce comportement qui mérite récompense (le chien étant un être social, toute relation, qu'il s'agisse d'un mot, d'une tape, d'un regard, d'une caresse, est synonyme de récompense).


Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
www.1001comportements.com

Formatrice de comportementalistes - concept exclusif !

www.rhafael.com

 

 

Wamiz rubrique "Victoria la comportementaliste répond à vos questions !"

 

Initialement publié le 27/09/10

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - cohabitations et relations
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 15:49

"Un de nos amis marchait sur une plage mexicaine déserte, au coucher du soleil. Peu à peu, il commença à distinguer la silhouette d'un autre homme dans le lointain.

Quand il fut plus près, il remarqua que l'homme, un indigène du pays, ne cessait de se pencher pour ramasser quelque chose qu'il jetait aussitôt à l'eau.

Maintes et maintes fois, inlassablement, il lançait des choses à tour de bras dans l'océan.



En s'approchant encore davantage, notre ami remarqua que l'homme ramassait les étoiles de mer que la marée avait rejetées sur la plage et, une par une, les relançait dans l'eau.



Notre ami était intrigué. Il aborda l'homme et lui dit : « Bonsoir, mon ami. Je me demandais ce que vous étiez en train de faire. »
 


« Je rejette les étoiles de mer dans l'océan. C'est la marée basse, voyez-vous, et toutes ces étoiles de mer ont échoué sur la plage. Si je ne les rejette pas à la mer, elles vont mourir du manque d'oxygène. »


« Je comprends », répliqua notre ami, « mais il doit y avoir des milliers d'étoiles de mer sur cette plage. Vous ne pourrez pas toutes les sauver. Il y en a tout simplement trop. Et vous ne vous rendez pas compte que le même phénomène se produit probablement à l'instant même sur des centaines de plages tout le long de la côte ? Vous ne voyez pas que vous ne pouvez rien y changer ? »

 

L'indigène sourit, se pencha et ramassa une autre étoile de mer. En la rejetant à la mer, il répondit :

 

« Ça change tout pour celle-là ! »."

 


Jack Canfield et Mark V. Hansen

 

 

Initialement publié le 22/02/2010

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Littérature
commenter cet article

C'est Quoi Ce Blog ?

  • : 1001 Comportements - Victoria Chasle Castillo
  • 1001 Comportements - Victoria Chasle Castillo
  • : Bonjour et bienvenue ! Vous ne comprenez plus votre compagnon à quatre pattes ? Son comportement vous dépasse ? Vous êtes au bon endroit, détendez-vous ! De nombreux articles sont susceptibles de vous aider et, si ce n'est pas le cas, je réponds aux mails. Excellente visite et à bientôt !
  • Contact

Où Puis-Je Trouver...