Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 13:26

En Floride, un homme de 28 ans est aujourd'hui derrière les barreaux. Il a, de façon régulière, forcé deux fillettes de 4 ans et 8 ans à faire de l'exercice physique jusqu'à en vomir ("until they threw up") à l'aide de colliers électriques pour chiens.

C'est autour du bras de la fillette de 8 ans et de la taille de celle de 4 ans qu'il attachait les colliers. Il les forçait ensuite à courir et, à chaque moment de fatigue, activait l'électrocution.

 

Source.

 

 

Ceci vous choque ? Vous trouvez que ces fillettes ont été torturées ?... Bien sûr qu'elles l'ont été ! Alors qu'en est-il des chiens devant porter cet outil de torture dressage ? Pourquoi certaines personnes banalisent-elles leur usage quand il s'agit de les faire porter à des chiens ?

Le comble de l'hypocrisie reste peut-être cette nouvelle appellation plus fun : collier éducatif...

 

 

Vu sur le site d'un faux "éducateur comportementaliste" parisien incompétent sans formation mais, hélas, renommé. Mes remarques sont en couleur :

 

''Pour les gens qui trouveraient l'utilisation de cet appareil barbare, il faut quand même relativiser. Dans une meute, les chiens règlent eux-mêmes leurs problèmes mais pas avec cet appareil, avec leurs crocs et ça fait bien plus de dégâts.

Déjà, les combats entre chiens sont très rares. C'est par de l'apaisement et des menaces qu'ils règlent le plus souvent leurs conflits. Ils en viennent rarement à la morsure, et pour cause : c'est une question de survie ! Donc point de vue dégâts physiques, ils sont rares car évités. Et point de vue dégâts psychologiques, allez donc demander à ces deux fillettes...

Aussi, une cohabitation homme / chien ne forme pas une meute, chose qu'aurait pu savoir cet escroc s'il était réellement qualifié. 

Ce n'est pas pour autant que le chien va quitter la meute, au contraire. Elle va être beaucoup plus soudée à partir du moment où il y a des règles et un dominant qui dirige à coups de crocs la meute.

Un dominant n'est pas agressif, il n'en a pas besoin ! Un dominant n'est pas tyrannique, personne n'aime les tyrans. Un dominant est calme, sûr de lui, stable, non violent et confiant.

 

 

Les colliers éducatifs sont des appareils électriques qui donnent des impulsions de 6 voltes. Il en existe deux sortes. Le premier, le collier anti-aboiement est automatique et envoi une impulsion de lui-même quand le chien aboie. Le second, qui peut être plus dangereux, est entièrement contrôlé par le maitre, grâce à une télécommande. Ici, le danger est de déclencher des impulsions n'importe quand et n'importe comment. L'utilisation de ce produit doit donc être réservée à des problèmes bien spécifiques, par exemple, lorsque le chien est agressif envers ses congénères.

C'est vrai qu'associer la présence déjà difficilement supportable d'un congénère à une électrocution est une idée formidable. Répondre à de l'agressivité (engendrée par la peur ? le stress ?) par de la douleur... Mais ne serait-ce pas le processus qui consiste à créer des "chiens méchants", "dangereux", des chiens de combats ? Conditionner de pauvres animaux à subir de la violence dans le but de les rendre plus agressifs ?

Merci à tous ces pseudo professionnels pour leur sérieux et leur grande intelligence !

 

Une base d'éducation cohérente
Chaque outil a son coté positif et son coté négatif. Si on prend par exemple un marteau, l'utiliser pour planter un clou est le coté positif par contre si on le prend pour taper sur la tête de son voisin ou sur ses doigts, c'est le coté négatif.

Ah oui, ça on peut dire que c'est "negatif" comme effet.

Pour éviter ce genre de dérive avec  les colliers électriques, il est indispensable d'avoir une bonne connaissance de la psychologie canine et une bonne base d'éducation notamment en travaillant le chien en soumission et en positionnant le ''non''.

Quand je travaille l'éducation / dressage d'un chien, c'est sur une collaboration franche et spontannée que je me base et non sur une "soumission". D'ailleurs, je n'emploie jamais le "NON". Mais c'est quelque chose de difficilement compréhensible pour quelqu'un qui n'a aucune connaissance en psychologie canine.

 

Le risque de l'utilisation excessive du collier
Cet appareil (contrôlé depuis la télécommande) n'est pas un produit miracle.

Ah si ! Utilisez-le et, très rapidement, vous verrez la peur dans les yeux de votre fidèle compagnon qui tentera désespérémment de fuir pour éviter de porter cet instrument.

Il doit être bien utilisé au risque de donner l'effet inverse à celui souhaité. Il ne faut pas par exemple augmenter l'intensité des décharges à votre bon vouloir, car le chien risque de mal réagir. Si l'appareil est bien réglé, l'animal doit ressentir la sensation d'un pincement voire même d'une piqure mais rien de plus.

Mais ce type a-t-il déjà testé un collier électrique ? Personnellement je l'ai fait et je ne le conseille à personne ! D'ailleurs, croyez-vous que cet homme ne ressent qu'un simple "pincement" ? 

Dans cette video, on voit le changement rapide de comportement allant de l'amusement à la douleur et au stress en seulement 1 minute. Et, contrairement à cet humain, la première phase est inconnue du chien, tout comme elle l'a été des deux fillettes...


Au-delà, c'est pour un sujet extrêmement difficile qui attaque les autres chiens d'une manière très agressive. Cependant, il ne faut jamais utiliser ce collier pour le rappel de votre chien. Le rappel doit toujours être plaisant."

Parce que la rencontre avec ses congénères non ?

 

 

 

 

 

Tout comme je le dis dans un autre article, contrer un comportement par la violence ou à l’aide d’un quelconque accessoire ne consiste pas à agir sur ses racines mais uniquement sur la partie visible.

Les méthodes répressives utilisées ne sont alors qu’illusion, tout comme l’est le fait de désodoriser une pièce pour en masquer une odeur nauséabonde sans pour autant chercher sa provenance

 

 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

Formatrice de comportementalistes

www.rhafael.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Infos - accidents - faits divers...
commenter cet article
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 16:16

Je connaissais Cesar Millan de réputation, un mauvais dresseur parmi d'autres, mais je ne m'étais jamais réellement intéressée à lui. J'aurais du continuer...

Je suis tombée sur une video qui m'a fait froid dans le dos.

 

Sa méthode ? Il frappe ouvertement les chiens. Et, attention, il est payé pour ça ! Il passe à la télévision pour ça, même dans des films, et on lui voue une profonde admiration... pour ça.

 

Le nom de son émission est plutôt mensonger :

"Cesar, l'homme qui parle aux chiens"

"L'homme qui frappe les chiens" aurait été plus vrai. En tous cas, cela ne me donne pas envie de lui parler...

 

A moins d'apprendre qu'il a aujourd'hui une main articifielle, je suis étonnée qu'il n'ait pas encore perdu un bras (ou plutôt un pied étant donné sa méthode "coup de pied dans le ventre") vu la violence inouïe dont il fait preuve à l'égard de ces pauvres chiens...

Mais la télévision ne montrant que ce qu'elle veut, les morsures ne sont pas fréquentes dans ses émissions. Or, les morsures sont typiques chez ces individus comme chez certains "célèbres" dresseurs français (qui, au passage, n'ont strictement rien de comportementalistes) qu'on peut rencontrer à Vincennes tenter de se faire "chef de meute" d'une vingtaine de canidés, ou qui s'affairent à jeter des chiens dans le coffre des voitures pour leur apprendre à y rester.  

La bêtise et la violence n'engendrent rien de positif... Leur absence de formation et leurs cicatrices le prouvent.

 

 

 

 

 

 

"Cesar Millan n'est autre qu'un comportementaliste pour chiens, qui a le don de communiquer avec les animaux". Au secours...

Déjà, depuis quand communiquer est un don ?... On ne peut pas ne pas communiquer ! (Palo Alto, ça leur dit quelque chose ?) A partir du moment que l'on se trouve au contact d'un individu, on communique avec lui. Alors, cher lecteur, vous aussi vous avez ce don !

Mais il est bien paradoxal qu'un homme qui prétend savoir communiquer avec les chiens ne prenne pas en compte les différents signaux (et notamment d'apaisement) qui lui sont émis...

Cesar Millan n'a aucun don si ce n'est celui d'avoir une chance inouïe de ne jamais avoir été mordu suite à ces actes maltraitants.


 



L’Association des médecins vétérinaires du Québec a réagi. Voici un extrait de son communiqué :

 

Respectez les émotions de votre chien !

Laval, le 1er novembre 2010 - Profitant de la venue prochaine à Montréal du controversé dresseur de chiens Cesar Millan, l’Association des médecins vétérinaires du Québec tient à mettre en garde les propriétaires qui seraient tentés d’utiliser certaines techniques de « dressage canin » qui représentent non seulement un réel danger pour l’animal, mais avant tout un risque accru pour leur propre sécurité puisqu’il est prouvé que les corrections physiques augmentent les réactions agressives chez les chiens.

 

Contrairement à ce qui est véhiculé par Cesar Millan, l’ensemble des spécialistes du comportement canin s’entend pour dire que la notion du maître alpha qui assujettit à outrance son chien afin de l’obliger à se résigner par la crainte, est complètement dépassée et même dangereuse.

 

Au cours des trente dernières années, de grands progrès ont été accomplis dans la compréhension de l’éthologie canine. Nous savons maintenant que les chiens possèdent une intelligence et une culture, mais surtout nous accordons de plus en plus d’importance aux émotions qu’ils peuvent ressentir. Ces dernières constituent un élément crucial dans leur qualité de vie et dans leur relation avec les êtres vivants qui partagent leur environnement.

 

L’an dernier, l’American Veterinary Society of Animal Behavior (AVSBA), composée de médecins vétérinaires en pratique générale et de médecins vétérinaires spécialistes offrant des consultations en comportement animal ainsi que des psychologues et scientifiques non vétérinaires, a publié un communiqué dénonçant les effets pervers de cette approche basée sur des méthodes de domination. La direction du AVSAB est allée jusqu’à recommander aux vétérinaires de ne plus confier de cas à des individus utilisant des techniques de confrontation. Même l’American College of Veterinary Behaviorists (ACVB) a déclaré qu’elle s’opposait à l’usage de toutes démarches coercitives.

 

L’utilisation de la violence ou de la domination, tant chez les humains que chez les animaux, ne sont plus acceptables sous aucun prétexte, et ce, même si les résultats à court terme peuvent sembler spectaculaires.

 

Selon le Dr Martin Godbout, « la peur et le stress diminuent la qualité de vie de ces animaux dont les émotions sont trop souvent sous-estimées. »

 

 

 

 

 

Dommage que l'image véhiculée pour bien communiquer et bien vivre avec son chien se base sur la violence et l'incompréhension.

 

 

 

Aucun professionnel d'aucune branche ne devrait faire preuve de brutalité. Alors, si vous devez assister à une scène où votre chien se fait malmener, je n'ai qu'un conseil à vous donner : FUYEZ !

 

 

Pour finir, voici une autre vidéo plus agréable à regarder (merci Bertrand Casaert !) :

 

 


 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

Formatrice de comportementalistes- CONCEPT EXCLUSIF !

www.rhafael.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Infos - accidents - faits divers...
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 15:43

Chaque année en France, 60.000 chiens et quantité d'autres animaux de compagnie sont abandonnés et récupérés par la SPA et autres refuges. Cette publicité de la société protectrice des animaux d'Amsterdam a pour but de choquer volontairement les possesseurs ou futurs possesseurs d'animaux, afin de les responsabiliser un peu face aux contraintes que représentent l'acquisition ou l'adoption d'un animal de compagnie.

 



 Les justifications pour abandonner son animal sont diverses :

 * problème financier lié à une perte d’emploi ou une séparation de couple

 * l’arrivée d’un enfant

 * l’animal a été offert [voir le témoignage terrible d'une personne à qui on a offert un chien au lieu d'un écran plat...]

 * l'animal a grandi, il prend désormais trop de place

 * « le chien est trop âgé et pue »

 * « il est malade et je n’ai pas envie de m’en occuper, pouvez-vous le garder pour le piquer… »

 * « je n’ai plus envie de sortie en plein hiver quand il fait -10°… »

 * « je n’ai personne pour le garder pendant les vacances et je n’ai pas envie de m’embêter avec… »

 

Visuel : Léa et Benji ne le savent pas encore... au prochain arrêt, l'un des deux sera laissé au bord de la route.

 

En Grande Bretagne, un propriétaire n'a pas hésité à expliquer que son chien "n'est pas assorti au canapé". Dans le même registre, un maître a souhaité échanger son chien noir contre un blanc, pour être assorti à sa nouvelle moquette. Certains possesseurs de canins ont expliqué que leur animal était trop vieux et qu'ils aimeraient l'échanger contre un plus jeune ou contre une poupée. Un autre a estimé que son chien avait l'air méchant et que ses yeux de couleur différente le faisaient ressembler au chanteur David Bowie.

Faire peur au cochon d'Inde, avoir ouvert tous les cadeaux de Noël ou mangé la dinde qui refroidissait sur le plan de travail, sont d'autres motifs d'abandon invoqués pour abandonner un chien, selon le Dogs Trust.


 

Est-il utile de rappeler qu'avoir un animal constitue un engagement sur le long terme et qu'ils ne sont pas des accessoires de mode ou des objets jetables qu'on peut abandonner ou troquer pour un modèle plus récent au bout de quelques mois ? Manifestement oui...

 

 

 

 

campagne-abandon-2010-fondation-brigitte-bardot.jpg

 

 

 

 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

Formatrice de comportementalistes

www.rhafael.com

 

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Infos - accidents - faits divers...
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 12:45

A de nombreuses reprises, j'ai eu la chance de pouvoir faire des interventions de prévention des morsures dans des écoles maternelles et primaires. A chaque fois, j'ai été sidérée par le nombre d'enfants levant la main à la question :

"Qui a déjà été mordu par un chien ?"

Plus des 3/4 des classes répondaient présents.

 

60 à 70% des victimes de morsures sont des enfants ou des adolescents. La tranche d'âge la plus frappée semble être les 6-11 ans.

Presque 40% des morsures ont lieu au cours d'interactions habituelles avec l'enfant (caresses, jeux...). 

 

40% sont touchés aux bras et aux mains.

30% aux jambes.

50 à 60% d'entre elles sont atteintes au visage et au cou (parties physiques dénotant une proximité avec l'animal).

  [voir l'article "les chiens aiment-ils qu'on leur fasse des bisous ?"]


Dans plus de 70% des cas, le chien "agresseur" est connu de l'enfant et vit dans son environnement.

 

grand-chien.JPG

 

 

Je ne peux que m'attrister sur le sort de cette fillette mutilée à vie très certainement à cause de l'absence de vigilance des adultes. Un chien n'est pas une peluche, c'est un être vivant qui ressent les choses... comme nous. Même le chien le plus doux du monde n'a pas à avoir notre entière confiance lorsqu'il s'agit d'une cohabitation avec un humain en bas âge : personne ne peut prédire comment va se traduire une situation de peur ou d'agression de l'enfant sur son compagnon à quatre pattes. N'importe quel animal peut déployer une conduite agressive s'il en ressent le besoin.

 

 

 Le Parisien : "L’attaque de samedi s’est produite lors d’une fête entre amis. Chahuté pendant son sommeil, le chien, qui se trouvait sur un canapé, s’est jeté sur la fillette lorsqu’elle a levé la main vers lui".

(Un article pour ceux qui pensent "canapé = dominance".)

 

La Voix du Nord : "On le taquine. Trop peut-être. « À un moment donné, le maître a dit : arrêtez, il grogne », souligne le procureur de la République, Jean-Philippe Joubert. La petite Carmen a-t-elle voulu embrasser Prince ? L'animal excité prend peur et attaque la fillette au visage."

 

Wamiz : "D’après la comportementaliste Victoria Chasle Castillo, « Un chien qui grogne est un chien qui […] prévient, c'est donc quelque chose à prendre au sérieux. […]. Le grognement est une menace servant à éviter l'agression »".

 

 

 

Les médias se sont fait une joie immense de propager le fait que ce bull terrier serait un "récidiviste" et qu'il s'en serait pris au cadavre de son ancien propriétaire décédé à son domicile 15 jours avant qu'on ne s'en aperçoive. Mais ce comportement n'est rien d'autre qu'un instinct de survie, il n'y a eu aucune attaque. Où voit-on alors qu'il y a agression ? On ne peut pas demander à un être vivant de se laisser mourir de faim s'il a la possibilité de se nourrir. A-t-on décidé d'euthanasier les survivants du Drame de la cordillère des Andes ?

 

 

Hélas, il suffit d'une telle rumeur pour que les fameux "un animal qui a goûté au sang ne pourra jamais plus s'en passer" refassent surface...

 * Pourquoi y a-t-il plus d'euthanasies de gros chiens ? Uniquement parce que les petits ne font "que" mordre, que les gens ne craignent pas pour leur vie et que les dégâts sont moindres (quoique...). Mais pourtant ces petits chiens-là goûtent au sang eux aussi. Sont-ils eux aussi des êtres sanguinaires qu'il faut tuer d'urgence ?

 * Combien a-t-on dénombré de cas d'humains mordeurs suite à l'ingestion d'un tartare ?

 * Combien d'animaux (chiens, chats, furets...) à qui l'on donne de la nourriture naturelle à base de viande crue se sont mis à attaquer leur entourage ?

Ah tout de suite, dit comme ça, les "je-sais-tout-et-surtout-plein-de-conneries" n'ont plus grand chose à rétorquer...

 

animal sanguinaire

 

 

 

 

Cette nouvelle ne va pas sans rappeler celle-ci et son lot de commentaires débiles qui ne cessent inlassablement de se répéter... (A quand des infos au JT sur les milliers de morsures faites par des chiens ne souffrant pas du délit de "sale gueule" ?)

 

 

Le fait que les parents veuillent euthanasier Prince n'est pas surprenant étant donné la violence de la situation. Le laisser en vie équivaudrait à un pardon, chose qu'on ne peut donner si rapidement.

Or cet animal n'est pas détraqué, il n'est pas "malade" ni à "faire piquer", il doit simplement être considéré comme tel : un être sensible possédant des dents qui mérite d'être compris.

 

Une évaluation comportementale devrait être faite sur ce pauvre chien... Rappelons que le principe même de cette évaluation est de chercher à prédire ce que le chien pourrait produire comme comportement. Aucun professionnel sérieusement formé en éthologie (qui est une science précise) ne procéderait à une telle mascarade. 

Mais est-ce que ce sont les chiens qui sont "dangereux" ou bien les situations ?... 


"[...] A ce sujet la bouffonnerie la plus récente est la création de l'évaluation comportementale. Grotesque, car c'est nier l'évolution constante d'un être vivant. C'est à ce sujet que Zazo écrivait "les tests prétendent figer la vie, comme si on fixait définitivement la température sur un thermomètre". Et pourquoi ne pas utiliser les tarots puisqu'il s'agit de prédire l'avenir !". Michel Chanton.

 

Sauvons Prince le bull terrier

Sauvons Prince le bull terrier

 

 

A ce sujet, Christophe Blanckaert, le vétérinaire de la SPA qui avait examiné Prince, et qui avait conclu à sa non-dangerosité, a signé la pétition qui circule sur Facebook contre l'euthanasie de l'animal.

 

« J'ai longuement réfléchi. Puis j'ai décidé de signer cette pétition. Car supprimer Prince ne réglera pas le problème de la dangerosité des chiens. Le risque zéro n'existe pas, il faut renforcer l'arsenal juridique pour obtenir un suivi des chiens qui posent problème. Ce chien n'a pas à payer pour la bêtise des hommes... »

Que faire alors de ce bull-terrier aujourd'hui au confinement à la fourrière du Boulonnais, dans l'attente d'une étude comportementale sur son cas ? Serait-il prêt à l'adopter le cas échéant ? « Oui. Ce chien a mordu dans des circonstances exceptionnelles. Il faut qu'il soit suivi par un maître parfaitement au courant et bien encadré... »

 

Note de dernière minute :

Stéphane Chochois est médecin légiste au centre hospitalier Duchenne. Il a vu la petite Carmen lundi matin :

« La fillette a été opérée dès son arrivée au centre hospitalier, samedi soir. J'ai été sollicité lundi matin. Tout a été fait pour réparer au mieux les lésions. La petite fille gardera certainement quelques petites cicatrices. Elle ne devrait pas avoir de lésions irréversibles. Elle n'aura pas besoin de greffe de peau. Ça va moins se voir au fur et à mesure qu'elle va grandir. Quant à une éventuelle chirurgie esthétique, il faut attendre au moins trois mois. »

Source

 

Je ne minimise absolument pas ce qu'a subit cette petite fille mais souligne simplement l'exagération des médias dès qu'il s'agit d'une race victime de délit de sale gueule...

 

Notez aussi qu'un blog consacré à Prince a récemment été créé.

 


Louise-et-moi.JPG

 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

Formatrice de comportementalistes

www.rhafael.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Infos - accidents - faits divers...
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 14:58

Voir aussi "une fillette défigurée par un bull terrier" (juillet 2011).

 

 

 

Un bull-terrier qui a faussé compagnie à son maître, dimanche après-midi, a mordu grièvement à la gorge, une fillette de 4 ans et demi dans un jardin d'enfants du quartier Negreneys, à Toulouse. C'est le père de la petite victime qui a maîtrisé l'animal.

 

Scène de violence inhabituelle, dimanche après-midi, dans un jardin d'enfants du quartier Negreneys, à Toulouse, où une fillette de 4 ans et demi a été mordue à la gorge par un chien. Très vite prise en charge par les secours, la petite victime, blessée au cou, sous les yeux de son papa qui est intervenu, a été transportée à l'hôpital des enfants. Elle souffre de plusieurs morsures sous l'oreille gauche. Ses jours ne sont pas en danger. Les médecins ont évalué son incapacité totale de travail (ITT) à 21 jours. « On est passé très proche d'un drame », reconnaît un proche.

 

bull.jpg

 

Il était environ 17 heures, lorsqu'un bull-terrier, un chien non classé dangereux, fausse compagnie à son maître, une sexagénaire qui était sur le point de l'attacher dans la voiture, après une promenade, non loin de la rue de Belleville. Mais l'animal au long museau et âgé de 3 ans, saute par la fenêtre du véhicule et poursuit sa route en traînant sa laisse. Affolée, la propriétaire se lance à sa recherche. En vain.

 

Quelques minutes plus tard, le bull-terrier s'engouffre dans un square pour enfants, toujours dans le même quartier, et se rue sur une fillette en train de jouer. Le chien lui saute au cou, puis à la gorge. Le père de la victime s'interpose en mettant son bras en opposition pour qu'il lâche sa proie. Maîtrisé par le papa, également blessé à la main, le bull-terrier est attaché avec sa laisse à un grillage.

 

Choquée, la fillette est très vite secourue. Sur place, les services de police entendent les premiers témoins. Et la propriétaire est retrouvée. L'enquête a été confiée aux policiers de la brigade des affaires générales. Dans un premier temps, le chien a été placé à la SPA en attendant la poursuite des investigations. Il n'a jamais manifesté de signes d'agressivité auparavant. Un chien en règle et non classé dans la catégorie des chiens dangereux. Sa propriétaire, également très choquée par son comportement imprévisible lui avait acheté une muselière adaptée.

Hier, la fillette, blessée par de nombreuses morsures, était toujours à l'hôpital.

 

Un chien d'ordinaire "sociable et joueur"...

Contrairement au Rottweiller, le bull-terrier n'est pas un chien référencé comme « dangereux » et classé en seconde catégorie. Cet animal, apprécié pour sa sociabilité et son côté joueur, se distingue des autres chiens par son museau très long.

 

 

 

 

 

Cette nouvelle me touche énormément et n'ayant aucune information en ma possession, je ne me permettrai aucun diagnostic, surtout après avoir lu les commentaires qui m'ont totalement dépitée. Ils m’ont énormément peinée. Je suis sincèrement et profondément attristée de lire de telles absurdités et une telle violence…

 

 

« Caresser un tel chien revient à chérir une grenade dégoupillée ou un fusil "chargé".
De plus s’ils étaient éduqués par des gens qui ont des valeurs humaines mais généralement ce n'est pas le cas. »

 

« Un chien ne comprend que ça, mauvaise action = punition et jamais avec les membres (journal balai, ....). Et je vous dis pas les enfants, ils lui tirent la queue, le frappent avec le balai (dans mon dos évidemment je les laisse pas faire). Vous devriez réviser vos grandes théories : un chien doit être conscient que l'homme est plus puissant que lui. Un chien c'est un rapport dominant dominé. Alors vos grandes théories comportementalistes gardez-les pour vos diners branchés et vos cours universitaires. »

 

« Ce chien là en tout cas a eu une réaction anormale une fois. Il peut en avoir d'autres comme cela. Donc il faut l'euthanasier. »

 

« Comme d hab.. Certaines catégories de gens ont certaines catégories de chiens. Bizarre, non ? Pourquoi ces soi-disant ‘gens’ qui aiment les chiens n’ont pas de caniche ou de york à la place de 'terriers', de pits, ou de rotts ? Il faut supprimer ces races de chiens vu l impunité en France. »

 

« Ces chiens sont des armes à quatre pattes et tout le monde le sait depuis des années ! Seuls les policiers, l'armée... devraient être en droit de posséder de tels chiens ou alors, il faut tous, je dis bien tous, les euthanasier. D'ailleurs, la spa est obligée de le faire car très peu, voir pas du tout, sont adoptés vu leur dangerosité. »

 

« Ce chien est dangereux a classer en référence "danger" comme les pit-bulls mais comme se sont pas leur enfants il s en moque. »

 

« Papa d'un petit garçon de 5 mois, je peux vous assurer qu'à la place de cet homme, moi le chien, c'était pas attaché au grillage qu'il finissait, mais avec la gorge ouverte et les boyaux à l'air.

Ces chiens devraient être interdits, tout simplement. »

 

 

 

 

Donc pour la majorité des gens, tous les chiens sont à tuer (parce qu'ils sont tous susceptibles de mordre un jour... ils ont tous des dents !). Quelle belle morale... Alors tant qu'à faire, s'il faut exterminer tout ce qui un jour est susceptible de mordre, tuons aussi tout le reste : serpents, araignées, chats, souris, furets, rats, lapins, hommes...

Je suis de tout cœur avec la famille de cette petite fille mais aussi avec les chiens souffrant de cet indéracinable délit de sale gueule.

 

 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

 

Source

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Infos - accidents - faits divers...
commenter cet article
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 11:50

Il y a quelques semaines, Mary Bale était devenue la cible des internautes du monde entier. Son délit ? Avoir jeté "pour rire" une chatte vivante dans une poubelle, geste qui avait (hélas pour elle) été filmé par une caméra de surveillance. La vidéo mise en ligne sur Youtube a rapidement fait le tour d'Internet et a indigné la toile. 

Mary-Bale.jpg
Mary Bale a été jugée ce matin en Grande Bretagne au tribunal de Coventry.

 

 

Elle risquait jusqu’à 1 an d’emprisonnement et une amende de 23 500 euros. Verdict ?

 

250 £ soit 285 € d'amende

 

Le juge a précisé la légèreté de la peine : Lola n’a pas été blessée et, surtout, depuis 2 mois Mary Bale subit les foudres de la presse et des internautes.

 

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Infos - accidents - faits divers...
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 19:10

Vous vous souvenez de Victor ? Le labrador affamé, pesant 19kg au lieu de 40, jeté par la fenêtre le 21 avril dernier ? (En cas d'oubli : "Le calvaire de Victor le labrador")

 

 

Nous attendions une peine exemplaire et nous trouvons face à une clémence surprenante. L’ancien propriétaire irresponsable et instable de Victor n’écopera que d’une amende de 500 € pour mauvais traitements infligés à son chien. Le pire, c’est que le tortionnaire n’a pas daigné se présenter au tribunal… Un signe de lâcheté supplémentaire comme le qualifie Me Tucoo Chalat, pour la SPA du Béarn.

 

La bonne nouvelle dans cette sordide histoire c’est que ce brave chien a retrouvé du poil de la bête dans les bras de Marianne, sa nouvelle propriétaire.

Victor a atteint le poids des chiens de son gabarit et est devenu méconnaissable. Il est très sociable, gentil et ne serait pas vraiment traumatisé par ce terrible épisode de sa vie de chien. Ce serait bien la dernière chose à lui souhaiter (mais j'aimerais bien voir ça quand même...)

 

 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

&

Wamiz

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Infos - accidents - faits divers...
commenter cet article
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 09:05
Vous avez probablement vu sur le net, à la télévision ou du moins entendu parler de ces vidéos horrifiantes :

  • Tout d'abord, il y a eu les vidéos provenant des ascenseurs des immeubles de Morningside Heights montrant deux personnes maltraiter violemment leur chien (voir l'article consacré à ce sujet).

 

  • Ensuite il y a eu la vidéo du chat enfermé dans une poubelle par une britannique de 45 ans. Postée sur internet, elle a indigné la toile. En une vingtaine de secondes, cette personne passe de la douceur à la cruauté gratuite. On peut la voir caresser affectueusement un chat avant de le précipiter au fond d'une poubelle, refermant sur lui le couvercle. Le pauvre animal est resté ainsi enfermé 15 heures avant que ses propriétaires ne le retrouvent. 

Mary-Bale.jpg

 

 

  • Quelques jours plus tard, une autre vidéo scandalisait les internautes, celle d'une jeune fille encapuchée jetant les uns après les autres 6 chiots dans une rivière. En quelque jours, les images ont fait le tour du monde et ont attisé le dégoût, la colère puis la haine contre cet acte de barbarie gratuit envers des animaux. Le tollé provoqué sur le web a manifestement poussé les autorités à réagir.

bosniaque.jpeg

 

 

Dans les quatre cas, les personnes ont été identifiées.


 

Si pour la britannique Mary Bale, une employée de banque résidant à Coventry, la police a considéré qu'elle n'avait pas commis d'infractions, une enquête a tout de même été lancée par la société royale de protection des animaux (RSPCA).

 

Une véritable « chasse à l’Homme » a été engagée contre la jeune irresponsable, vraisemblablement mineure, et il semblerait que l’acharnement de certains internautes ait porté ses fruits : elle a été identifiée. La police a indiqué que l'adolescente habitait dans le centre du pays à Bugojno, mais n'a pas fourni plus de détails, indiquant qu'elle poursuivait la "procédure prescrite" pour "compléter le dossier", qui pourrait concerner un acte de cruauté envers des animaux. Un délit jusqu'à présent jamais puni dans ce pays où ce genre d’agissement pour lutter contre la surpopulation de chiens et chats est courante, mais où on évite de le montrer au grand jour.

En revanche, la personne qui filme n’a pas encore été trouvée par les autorités.

 

 

 

Concernant les 6 chiots jetés dans la rivière par cette jeune fille,  un journal Bosniaque avait révélé qu'ils avaient été sauvés et recueillis par une femme de 75 ans. FAUX !

 

chiens-jetes-dans-lariviere

Rose Pavlović avait affirmé à la presse avoir récupéré 5 des 6 chiots lamentablement jetés un par un par une jeune fille dans une rivière où le courant ne pouvait leur laisser aucune chance. Seulement les internautes ne sont pas tous dupes, et ont relevé un certain nombre de discordances entre ce discours et la vidéo de la jeune fille.
  • Premièrement, la portée de chiots que la vieille femme présente aux journalistes ne ressemble pas physiquement à celle de la vidéo.
  • Ensuite, Rose Pavlović montre ses chiots en train de manger, or ils n’ont pas été sevrés et ne devraient pas être en mesure de le faire.
  • Enfin, le courant de la rivière était tel qu’il est quasi impossible pour de si jeunes chiots de rester à la surface suffisamment longtemps pour être récupérés en contrebas.

 

Devant la pression médiatique, un anonyme vivant dans le même village que la vieille femme et la jeune fille ayant noyé les chiots avoue que cette histoire de sauvetage était un mensonge. La vieille dame serait une voisine de la famille de cette jeune fille, et elle aurait monté cette histoire de toutes pièces afin de « sauver la jeune fille ». En effet, elle est aujourd'hui la proie de milliers d’internautes qui déversent leur haine, et les autorités locales tout comme sa famille craignent pour sa sécurité.

 

 

 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Infos - accidents - faits divers...
commenter cet article
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 13:23

En janvier, en deux semaines, deux propriétaires de chiens résidant dans les maisons de subvention à Morningside Heights, un des plus grands projets de ville de logements publics à Manhattan, ont été appréhendés grâce à des caméras de surveillance postées à l'intérieur de leur ascenseur. Motif : maltraitance.



Tiara Davis, 31 ans, a été arrêtée après avoir été filmée par la vidéo de surveillance de son immeuble en train de "malmener" (le mot est faible) son chien, Sparky, âgé de 4 ans. Elle s'est emportée quand Sparky a commencé à se soulager dans l'asenseur...

La vidéo montre Tiara Davis suspendre le petit chien à sa laisse jusqu'au moment où il perd connaissance.

"Je lui ai dit : "Sparky ! Attends, attends !" [...] Je suis devenue un peu frustrée. Ca n'a jamais été mon intention de lui nuire.""

 

Davis, qui travaille comme conseillère professionnelle pour ex-détenus, a déclaré n'avoir jamais voulu blesser Sparky... qui se remet de ses blessures dans une clinique vétérinaire. Elle a été accusée d'avoir torturé et blessé un animal.

 

 

 

alg_dog_abuse_vid.jpg

 

 

 

Chris Grant, 21 ans, était jusqu'à présent un américain sans histoires. Serviable, il avait l'habitude de promener le chien de sa petite amie.

 

Pourtant, dans l'intimité de son ascenseur, Chris Grant n'était plus le même homme :profitant de l'absence de regards, il avait pour habitude de battre avec une extrême violence Chuvi-Duvi, un chihuahua d'1 an et demi.

 

Profitant de la fidélité sans faille de l'animal, Grant l'appelait sur ses genoux puis le projettait contre le mur de l'ascenseur à coups de pieds, le tout à plusieurs reprises et sans la moindre compassion.

 

h-20-1876274-1262947233.png

 

 

Par le plus grand des hasards, des policiers new-yorkais enquêtaient au même moment sur le meurtre d'un enfant de 9 ans dont le suspect vivait dans le même immeuble. C'est en installant une caméra de surveillance dans l'ascenseur que les forces de l'ordre ont découvert ces images insoutenables.

 

Chris Grant a été arrêté et sera jugé pour cruauté envers un animal. Sa peine pourrait être aggravée étant donné sa résistance lors son arrestation.

 

Le chihuahua de sa petite amie a été hospitalisé et a fait l'objet d'examens approfondis dans une clinique vétérinaire.

 

 

 

 

Je ne mettrais pas les deux vidéos ici, seulement une (et cela suffit largement pour se rendre compte de la violence émise par ces personnes). Je la mets uniquement parce que c'est une vidéo de surveillance et non pas des images mises en ligne par des déséquilibrés (les ayant eux-mêmes mises en scène) dont l'unique but est de créer un buzz sur le net. Visionner ce type d'images, c'est encourager ces personnes à recommencer.

 

/!\ ATTENTION /!\

Vidéo choquante

Ne convient pas aux âmes sensibles

 

 

 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Infos - accidents - faits divers...
commenter cet article
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 13:32

 

Un homme était jugé hier pour avoir défenestré son labrador de 8 mois. Le chien est miraculeusement sain et sauf, mais une trace de couteau a été retrouvée sur son thorax.


Quinze jours de prison ferme et interdiction définitive de détenir un animal domestique. Hier, le tribunal correctionnel de Melun a condamné Nicolas, 44 ans, pour avoir jeté dimanche son labrador depuis le quatrième étage de son immeuble du square Beauregard, à Melun. Les faits se sont produits vers 2 heures, mais la scène n’est pas passée inaperçue puisque ce sont des riverains qui ont donné l’alerte et prévenu les policiers.
Grâce à leurs renseignements, il a été facile aux enquêteurs de savoir à qui appartenait le chien. Agé de 8 mois, l’animal est sauf malgré sa chute, mais porte la trace d’un coup de couteau au niveau thoracique. Hier, il était examiné par un vétérinaire.

Poursuivi pour acte de cruauté, Nicolas a expliqué qu’il avait récupéré le chien lorsqu’il n’avait que 2 mois et l’avait offert à sa femme. Seulement, ce week-end, elle était hospitalisée. « J’ai été dépassé par la situation, raconte-t-il. En plus, ce soir-là, j’avais dîné à l’extérieur et bu. Lorsque je suis rentré à l’appartement, le chien m’avait tout déchiqueté. J’avais pourtant fait le ménage le matin. » En mimant le geste, il précise : « J’ai attrapé le chien et je l’ai jeté par le balcon. Je n’étais plus moi-même. Mais je n’ai pas le souvenir de lui avoir porté des coups de couteau. »

Sans emploi depuis dix ans, Nicolas, qui vit du RSA, retape des meubles pour se faire un peu d’argent. Son casier judiciaire ne joue pas en sa faveur, comme le lui a d’ailleurs rappelé la substitute du procureur : « Dix-huit condamnations y figurent et nombreuses sont celles pour des violences avec arme mais aussi extorsion, conduite sous l’empire d’un état alcoolique. » A son encontre, elle a requis quinze jours de prison ferme avec interdiction de détenir un animal à titre définitif. Le tribunal l’a suivie. Quant au chien, l’épouse de Nicolas n’a pas souhaité le récupérer, précisant qu’il l’aurait agressée. Une version contredite par le fils de la famille, qui, lors de son audition, a indiqué que « le chien était gentil. Il veut s’amuser, c’est normal, il a moins de 1 an. Nicolas lui donne de la bière ! ».



Le Parisien

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Infos - accidents - faits divers...
commenter cet article

C'est Quoi Ce Blog ?

  • : 1001 Comportements - Victoria Chasle Castillo
  • 1001 Comportements - Victoria Chasle Castillo
  • : Bonjour et bienvenue ! Vous ne comprenez plus votre compagnon à quatre pattes ? Son comportement vous dépasse ? Vous êtes au bon endroit, détendez-vous ! De nombreux articles sont susceptibles de vous aider et, si ce n'est pas le cas, je réponds aux mails. Excellente visite et à bientôt !
  • Contact

Où Puis-Je Trouver...