Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 12:45

Bonjour,

Mon chien va avoir un an, c'est un cocker spaniel noir, adorable, mais qui lève la patte toutes les deux minutes et n'importe où du moment qu'il n'est pas à la maison (si nous allons chez quelqu'un possédant un chien, il marquera son territoire partout...).

La stérilisation stoppera-t-elle ça ?

De plus, quand nous nous promenons, il adore aller voir les autres chiens pour jouer mais très souvent il se fait grogner voire agresser par les autres mâles... Pourquoi ? Et est-ce que cela passera avec la stérilisation ?

 

 

Réponse :

 

Le fait de lever la patte est une manière de déposer un message destiné aux autres (congénères, autres animaux, humains...). Mais si le chien urine de manière excessive, cela s'apparente plus à du stress. Un chien qui sera stressé (par les odeurs, les bruits, les mouvements, les individus, le contexte...) aura plus tendance à déposer de l'urine que les autres. Cette hypothèse est d'ailleurs confirmée par le fait qu'il le fasse chez vos hôtes : inquiet, il ne peut s'empêcher de faire savoir son malaise.

 

photos-1a88.jpg


Donc, pour répondre à votre question initiale, non, votre chien ne s'arrêtera probablement pas de signifier son inquiétude une fois castré.

Par contre, le fait qu'il ne soit pas castré peut jouer sur ses relations avec ses congénères... tout comme vos propres réactions :
"Comment gérer la dominance d'un chien dans une meute ?"
"Il n'aime pas les autres chiens"

 

Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
www.1001comportements.com
Formatrice de comportementalistes
www.rhafael.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - éliminations - coprophagie
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 15:02

Une petite question, à quel âge un chien mâle lève la patte pour uriner ?

Kenzo a 4 mois et fait pipi debout, sans se baisser, comme une femelle, et parfois même en marchant -_-'

 

 

Réponse :

 

Lever la patte pour uriner, c'est déposer d'avantage de son odeur : plus le chien lève sa patte, plus son dépôt va s'étendre, les autres congénères auront donc plus de chances de tomber dessus. C'est la raison pour laquelle certaines femelles lèvent aussi la patte.

 

urine-neige.JPG

 

Ce comportement apparaît généralement lorsque le chien arrive à maturité sexuelle (qui survient à des âges différents selon les races) mais il s'agit en fait d'une volonté de marquer un peu plus son passage.


Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
www.1001comportements.com
Formatrice de comportementalistes
www.rhafael.com

 

 

"Victoria la comportementaliste" sur Wamiz

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - éliminations - coprophagie
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 18:52

Bonjour,


Depuis 2 ou 3 semaines, j'ai l'impression qu'elle rigole de moi. Elle n'est jamais montée à l'étage et du jour au lendemain, après un an, voilà qu'elle monte mais ne sait pas redescendre... Donc elle fait pipi en haut et n'attend pas que je vienne la chercher pourtant je suis en haut aussi. Et elle fait pipi sur les lits.


Et là, je viens de rentrer en promenade, mais le temps que je descende ma fille de la voiture ... elle est montée sur le divan et hop un pipi. Elle n'a pas le droit de monter sur le divan mais elle quitte vite son panier la nuit et se met dessus (comme si je n'avais rien vu) .

Depuis petite, elle fait pipi dans son panier et ça ne l'a dérange pas de redormir dessus. Ca allait beaucoup mieux depuis un petit temps.

Mais je ne sais pas comment m'y prendre pour ne plus qu'elle grimpe sur le divan ou les lits pour faire pipi. C'est tout nouveau... à peu près une semaine.


J'ai toujours cru que les chiens faisait pipi par terre et que les chats c'était un peu partout.


Voilà, si vous avez des conseils, je me réjouis de vous lire.


Bonne soirée

 

 

Réponse :

 

Ce que je comprends en lisant votre message c'est que votre chienne ne va pas bien. Il n'y a pas d'espèce prédisposée à éliminer à un endroit spécifique : chien ou chat, la majeure partie du temps, la "malpropreté" indique un problème relationnel.

liberte.jpg

Lisa Marcel Isirdi


Miction et défécation n’ont pas seulement un rôle physiologique, elles sont aussi utilisées dans un but de communication.

Le marquage se caractérise par des selles généralement bien moulées et/ou de l’urine en petites quantités situées dans des endroits stratégiques comme dans le couloir, devant la porte d'entrée, sur les murs, les portes, l’oreiller, le lit, le canapé ou sur la table… bref, des endroits de passage. Le chien veut faire passer un message aux membres de la cohabitation : il ne parvient pas à s’adapter au système relationnel établi et veut signifier son mal être, son malaise, son stress. De plus, l'odeur de son urine est rassurante...

L’extinction de ce comportement ne peut se faire sans une réorganisation précise des relations. Je vous encourage vivement à faire appel au plus vite à un professionnel sérieux.


Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
www.1001comportements.com
Formatrice de comportementalistes
www.rhafael.com

 

Publié dans ma rubrique hebdomadaire sur Wamiz

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - éliminations - coprophagie
commenter cet article
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 18:22

Ma chienne fait parfois pipi chez les gens, que faire ?

 

 

Votre animal élimine dans les deux sens du terme : au sens propre mais également pour évacuer une tension, un stress, une inquiétude. Les odeurs présentes dans ces lieux sont inconnues, votre chienne va donc y mettre un peu de la sienne pour se rassurer. Pour soulager votre animal, vous pouvez faire en sorte qu'elle se sente mieux dans ses pattes en respectant sa sensibilité.

 chiens-2035-copie-1.jpg

Pour qu'elle se sente bien dans ses pattes, il faut que vous parveniez à gérer son émotivité, que vous n'alliez pas au-delà de ses capacités, que vous respectiez sa grande sensibilité, que vous reconnaissiez les signaux qui indiquent son mal être... Il vous faudra probablement envisager de ne plus amener votre chienne chez vos amis.

 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

 

 

Publié dans ma rubrique hebdomadaire sur Wamiz

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - éliminations - coprophagie
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 11:32

Mon chiot Jack Russel cache ses excréments et les mange aussi parfois. Pourquoi ?

 

 

Cela peut être du aux conditions d’élevage de votre chiot. Mais ce comportement peut également être le fruit d’une méthode à base de « NON ! » et de réprimandes. En agissant ainsi, vous avez montré à votre chiot qu’il ne pouvait pas faire ses besoins devant vous. A chaque tentative, vous l’avez effrayé et stoppé. Vous lui avez donc appris que faire devant vous n'était pas possible...


Il ne s'est pas retenu en votre absence ? Soyez calme et banalisez la situation. Crier ou frapper votre animal ne l'aidera pas à faire des progrès, bien au contraire. Outre le fait qu’il cache aujourd’hui ses selles et qu’il les mange pour éviter la punition, cela peut également inciter votre jeune Jack Russel à avoir peur et fragiliser la confiance qu’il a en vous.



Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
http://www.1001comportements.com

 

 

Publié dans la rubrique "Victoria la comportementaliste répond à vos questions" sur Wamiz

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - éliminations - coprophagie
commenter cet article
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 13:11

Mon caniche de 20 mois mange les excréments des autres, pourquoi ?

 

 

Il peut y avoir de nombreuses raisons qui poussent votre caniche à se comporter ainsi :

 

- La motivation première est bien souvent la recherche d’attention du propriétaire. Réprimander à chaque tentative est de ce fait une méthode qui peut entraîner l'effet inverse car, si le chien a obtenu une réponse, même quand c’est une réprimande, on entretient et nourrit ce comportement. Inconsciemment, on incite notre chien à recommencer lorsqu’il voudra que l’on s’occupe de lui. Il a compris que son comportement déclenchait notre réaction et qu’il suscitait donc notre attention. Hors, pour faire cesser un comportement gênant il convient de l'ignorer.

 

- Par attirance olfactive, principalement pour les excréments de chats (du aux agents de conservateur et aux protéines présentes dans leur nourriture) et d’herbivores (du aux vitamines B et acides gras volatiles).

 

- Pour des raisons médicales, tels certains types de parasitismes intestinaux et digestifs ou encore une mauvaise gestion alimentaire (avec une nourriture non adaptée par exemple).

 

- Pour effacer la présence d’un autre individu (en ingérant ses selles, il n'est olfactivement plus présent).

 

C’est en cherchant les causes de ce comportement que vous pourrez en venir à bout.

 

 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

 

Publié sur Wamiz

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - éliminations - coprophagie
commenter cet article
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 12:06
Coucou !!! Bonjour


L’apprentissage du pipi sur le journal est en bonne voie. Elle a compris qu’elle était félicitée et surtout que mon copain lui donnait « LA FRIANDISE ». Mort de rire

Par contre, le caca c’est autre chose…. Elle se planque !

J’ai beau mettre des journaux à des endroits où elle peut faire discrètement (les mêmes où elle a déjà fait) mais pas moyen !
Et quand j’arrive à la surprendre je la gronde avec un « NON » qui se veut franc et massif, je la porte jusqu’au journal et je lui dis « ICI ! » mais elle se retient jusqu’à ce que je ne la regarde plus et refait caca où elle veut.
Hier j’ai même passé plus d’une vingtaine de minutes à la suivre des yeux discrètement mais elle a attendu que je relâche ma surveillance pour se planquer et … HOP CACA-SUR-CARRELAGE !

Je sais qu’elle est petite et que la propreté n’est pas pour tout de suite mais pourquoi elle planque ses crottes et refuse catégoriquement le journal !?



Réponse :


Parce que : "quand j’arrive à la surprendre je la gronde avec un « NON » qui se veut franc et massif, je la porte jusqu’au journal et je lui dis « ICI ! »".


En agissant ainsi, vous lui montrez qu'elle ne peut pas faire ses besoins devant vous. A chaque tentative, vous prenez votre "grosse" voix inhabituelle et peu rassurante, et la stoppez. Vous lui avez donc appris que faire devant vous n'était pas possible...
Voici un article qui pourra vous aider.



Réponse :


Merci beaucoup pour vos conseils Victoria ! Finalement, je ne suis pas si blonde que ça, j’ai compris il y a quelque temps que c’était moi qui réagissais mal, ce que vous me confirmez ! Du coup, plus de caca planqués !!
Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - éliminations - coprophagie
commenter cet article
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 15:59

[voir aussi l'article "le coprophage en chanson"]

 


Si la chanson* dit que Youki « a mangé des bouts de caca » et que c’est un « gros dégoutant », ce n’est pas pour autant qu’il faut s’y fier !




La coprophagie, fait d’ingérer les excréments, est un comportement incompris d’un point de vue humain (pourtant, bien des comportements humains sont généralement incompris d’un point de vue canin, comme faire ses besoins dans un lieu destiné à cet endroit ou bien encore les étreintes par exemple).


Nous sommes nombreux à être incapables de laisser notre chien savourer tranquillement ce qui est sorti du derrière d’un autre animal (ou du sien), le plus souvent, par convenance sociale : parce qu’il nous est inconcevable d’en ingérer nous-mêmes ou parce que nous faisons partie des gens qui raffolent des léchouilles. Mais s’il est peu ragoûtant de se faire recouvrir le corps par une langue aux effluves de fosse sceptique (...quoique certains chiens n’ont pas besoin de faire la litière du chat pour avoir une haleine de surlendemain de fête !), nous devons néanmoins garder à l’esprit que, le plus souvent, la coprophagie est un indicateur de mal être de notre animal.


20081221.jpg




Alors pourquoi Youki se comporte-t-il ainsi ? Il peut y avoir de nombreuses raisons qui le poussent à se comporter ainsi. En voici donc les principales :

- La motivation première est bien souvent la recherche d’attention du propriétaire. Réprimander à chaque tentative est de ce fait une méthode qui peut entraîner l'effet inverse car, si le chien a obtenu une réponse, même quand c’est une réprimande, on entretient et nourrit ce comportement. Inconsciemment, on incite notre chien à recommencer lorsqu’il voudra que l’on s’occupe de lui. Médor a compris que son comportement déclenchait notre réaction et qu’il suscitait donc notre attention : il sait comment agir sur nous. Hors, pour faire cesser un comportement gênant il convient de l'ignorer.

- Par crainte des réactions de son humain. C’est un comportement fréquent lorsque l’animal s’est fait réprimander pour ne pas s’être retenu. Le chien va alors chercher à cacher "l'objet du délit" et va par ailleurs adopter les comportements d’apaisement (dits de « culpabilité » !) qui en découlent.

- Il peut s’agir d’un jeu, d’une sorte de mimétisme par rapport au propriétaire. Nettoyer devant son animal peut l’inciter à faire comme nous.

- Par attirance olfactive, principalement pour les excréments de chats (du aux agents de conservateur et aux protéines présentes dans leur nourriture) et d’herbivores (du aux vitamines B et acides gras volatiles).

- Pour des raisons médicales, tels certains types de parasitismes intestinaux et digestifs ou encore une mauvaise gestion alimentaire (avec une nourriture non adaptée par exemple).

- Pour effacer la présence d’un autre individu (en ingérant ses selles, il n'est olfactivement plus présent).





«Il sait qu’il a mal fait mais il recommence !»

L’animal ne connaît pas les notions du Bien et du Mal et ne connaît pas non plus le concept de culpabilité qui est purement humain. Néanmoins, il perçoit notre colère, nos traits crispés, notre voix irritée… il les a déjà vu et s’en souvient ! Il associe notre retour à un mauvais moment à passer et adopte l’attitude de crainte et d’apaisement qui en découle. Il faudrait donc qu’il ait le sentiment d’avoir « commis une faute » pour ne pas recommencer, mais ce n’est pas le cas.




Pour savoir ce qui incite notre chien à ingérer les matières fécales, posons-nous quelques questions :
 
  * Depuis quand fait-il cela ?
  * Comment cela est-il apparu ?
  * Quelle a été notre réaction la première fois et les fois suivantes ?


Ce comportement est difficilement supprimable mais on peut faire en sorte de ne pas l’inciter en prenant garde à certaines choses :

- Empêchons notre Youki de piocher dans la litière du chat, tout simplement en la mettant hors de sa portée.

- Ramassons quotidiennement les souillures présentes dans notre jardin en procédant toujours hors de sa vue (il pourrait vouloir nous imiter, surtout que nous leurs manifestons un fort intérêt) et gardons-le en laisse quand il y a trop de risque afin d’éviter d’être inutilement énervé.

- Cessons de le gronder quand il ne s'est pas retenu !

- Le mieux reste la neutralité : ne pas réagir, ne pas porter attention à lui dans ces moments là. Comprenons ce qui a déclenché cela dans notre attitude et modifions nos conduites afin qu’il modifie les siennes.





L’anticipation est certes une méthode redoutable pour lutter contre ces mauvaises habitudes mais elle ne fait pas tout. Elle n’agit que sur la manifestation du problème et non pas sur la ou les causes. Ne nous intéressons pas seulement à cette manifestation (l’ingestion) mais concentrons-nous sur ce qui induit ce comportement afin d’agir sur les racines du problème. Il suffit généralement de quelques ajustements dans le système relationnel (avec l’aide éventuelle d’un comportementaliste) afin d’améliorer ces comportements indésirables.




Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
www.1001comportements.com

Illustration de Patrice Seiler

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - éliminations - coprophagie
commenter cet article
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 13:33

«Propreté» et «malpropreté» sont des notions purement humaines. Nous seuls disposons d'une pièce réservée à nos éliminations et nous voudrions que le chien en fasse de même en ne faisant ses besoins qu'à l'extérieur. Pour un chiot, propreté signifie ne pas faire sur ses aires de couchage, de nourriture et de jeux. Un minimum de compassion et de rigueur s'impose.



Pour faciliter son apprentissage.



Sortons notre chiot après qu'il se soit réveillé, après chaque repas et après chaque activité physique. L'endroit doit être facilement accessible et ce doit toujours être le même type de substrat (les éleveurs favorisent généralement l'herbe ou la terre). Ayons toujours l'œil sur lui afin d'anticiper ses éliminations et apprenons à reconnaître ses postures pré éliminatoires : s'il colle son nez sur le sol et qu'il tourne sur lui-même, c'est le moment de le sortir ! Promenons-le dans un lieu qui ne soit ni trop bruyant ni trop fréquenté, il serait bien trop distrait et attendrait d'être rentré à la maison pour se détendre. Choisissons des lieux propres et favorisons les rencontres avec les individus pour éviter toute carence de familiarisation.

Ne soyons pas avare de félicitations, de caresses et de friandises ! Attendons qu'il ait fini de se soulager (le faire trop tôt le couperait dans son élan) et récompensons-le pour son bon comportement. La félicitation doit être systématique et immédiate. C'est en encourageant le plus souvent possible la bonne façon de faire qu'il apprendra rapidement ce que nous attendons de lui. Ne mettons pas immédiatement un terme à la sortie car il risquerait d'associer «je me soulage» à «fin de la promenade» (donc fin du divertissement) et se retiendrait par la suite.



pipi-pc.JPG



Il ne s'est pas retenu en notre absence.


Soyons calme, banalisons l'événement et nettoyons hors de sa vue en utilisant de préférence du vinaigre blanc ou de l'eau gazeuse. Crier ou frapper notre animal ne l'aidera pas à faire des progrès, bien au contraire. Cela pourrait l'inciter à ne plus faire devant nous mais dans une autre pièce, par peur des représailles, accroître sa peur envers nous, freiner son apprentissage ou, pire, lui faire développer des troubles du comportement comme la coprophagie, c'est-à-dire l'ingestion de ses propres excréments, pour éviter la punition. Un des objectifs de tout propriétaire n'est-il pas d'instaurer la confiance comme base de la relation ?

Laissons-lui un périmètre limité (pas une cage !) lors de nos absences pour réduire les zones qu'il peut souiller. Si nos absences durent trop longtemps, installons-lui un « carré d'aisance » (journal, serpillière...) mais gardons toujours à l'esprit que notre souhait est de lui apprendre à faire dehors alors évitons de trop recourir à cette méthode.



Notre chiot vient de quitter sa fratrie et a été propulsé dans un environnement inconnu chez des gens qu'il ne connaît pas : quel bouleversement ! Patience, compassion et disponibilité sont les maîtres mots pour un bon apprentissage.




Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
www.1001comportements.com
Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - éliminations - coprophagie
commenter cet article

C'est Quoi Ce Blog ?

  • : 1001 Comportements - Victoria Chasle Castillo
  • 1001 Comportements - Victoria Chasle Castillo
  • : Bonjour et bienvenue ! Vous ne comprenez plus votre compagnon à quatre pattes ? Son comportement vous dépasse ? Vous êtes au bon endroit, détendez-vous ! De nombreux articles sont susceptibles de vous aider et, si ce n'est pas le cas, je réponds aux mails. Excellente visite et à bientôt !
  • Contact

Où Puis-Je Trouver...