Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 14:12

Mon petit-fils a un chien de deux ans de race malinois qui pleure et hurle à la mort sans arrêt dès qu'il est seul donc très souvent puisque son maître travaille. Problème avec les voisins de l'immeuble...

Quelles solutions peut-il y avoir pour que son chien ne se comporte plus ainsi, il est bien sur impossible qu'il l'emmène avec lui au travail. Comment empêcher son chien de hurler pendant ses absences ?
Si vous connaissez la solution, soyez gentille de me la donnez s.v.p.

Merci pour les deux !

 

 

Réponse :

 

La "solution" ? Faire appel à un professionnel plutôt que de trouver des conseils généraux prodigués par des amateurs.


Il n'est pas question d'"empêcher" l'animal d'adopter un comportement mais bien de comprendre ses motivations pour l'aider à mieux vivre le quotidien et faire qu'il ne ressente plus le besoin de se comporter ainsi pour palier à sa détresse.

A-t-il pour habitude d’être continuellement avec son propriétaire ? Il peut chercher à tout prix à le rejoindre.
S’ennuie-t-il ? Peu ou pas stimulé, il peut tenter de combler ce manque d’activité.
Lui a-t-on appris à gérer la solitude ? Gémissements, hurlements, grattages et destructions peuvent être les manifestations de sa détresse.

Vous le voyez, de nombreuses pistes sont à exploiter...

 

chiens-1831.jpg


Que son propriétaire lui apprenne à rester seul quand il est chez lui en commençant par vaquer à ses occupations (ménage, douche, cuisine…) et en faisant comme s'il n’était pas là : il doit devenir autonome pour pouvoir gérer les absences.

Qu'il revoit ses rituels de départ et d’arrivée et qu'il ne s'occupe pas de lui durant les 5 minutes qui précèdent et suivent ses sorties (qui devront durer quelques secondes au début puis quelques minutes...).

Qu'il pense également à lui laisser de quoi s’occuper pendant ses absences (jouet à remplir de nourriture, os…).



L'objectif est de faire comprendre à l'animal que les absences font partie du quotidien et qu’il n’a aucune raison de s’angoisser. En banalisant le départ et en adoptant un comportement neutre, on lui montre que cet épisode de la vie est normal.


Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
www.1001comportements.com
Formatrice de comportementalistes
www.rhafael.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - vocalises
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 15:43

Chaque année en France, 60.000 chiens et quantité d'autres animaux de compagnie sont abandonnés et récupérés par la SPA et autres refuges. Cette publicité de la société protectrice des animaux d'Amsterdam a pour but de choquer volontairement les possesseurs ou futurs possesseurs d'animaux, afin de les responsabiliser un peu face aux contraintes que représentent l'acquisition ou l'adoption d'un animal de compagnie.

 



 Les justifications pour abandonner son animal sont diverses :

 * problème financier lié à une perte d’emploi ou une séparation de couple

 * l’arrivée d’un enfant

 * l’animal a été offert [voir le témoignage terrible d'une personne à qui on a offert un chien au lieu d'un écran plat...]

 * l'animal a grandi, il prend désormais trop de place

 * « le chien est trop âgé et pue »

 * « il est malade et je n’ai pas envie de m’en occuper, pouvez-vous le garder pour le piquer… »

 * « je n’ai plus envie de sortie en plein hiver quand il fait -10°… »

 * « je n’ai personne pour le garder pendant les vacances et je n’ai pas envie de m’embêter avec… »

 

Visuel : Léa et Benji ne le savent pas encore... au prochain arrêt, l'un des deux sera laissé au bord de la route.

 

En Grande Bretagne, un propriétaire n'a pas hésité à expliquer que son chien "n'est pas assorti au canapé". Dans le même registre, un maître a souhaité échanger son chien noir contre un blanc, pour être assorti à sa nouvelle moquette. Certains possesseurs de canins ont expliqué que leur animal était trop vieux et qu'ils aimeraient l'échanger contre un plus jeune ou contre une poupée. Un autre a estimé que son chien avait l'air méchant et que ses yeux de couleur différente le faisaient ressembler au chanteur David Bowie.

Faire peur au cochon d'Inde, avoir ouvert tous les cadeaux de Noël ou mangé la dinde qui refroidissait sur le plan de travail, sont d'autres motifs d'abandon invoqués pour abandonner un chien, selon le Dogs Trust.


 

Est-il utile de rappeler qu'avoir un animal constitue un engagement sur le long terme et qu'ils ne sont pas des accessoires de mode ou des objets jetables qu'on peut abandonner ou troquer pour un modèle plus récent au bout de quelques mois ? Manifestement oui...

 

 

 

 

campagne-abandon-2010-fondation-brigitte-bardot.jpg

 

 

 

 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

Formatrice de comportementalistes

www.rhafael.com

 

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Infos - accidents - faits divers...
commenter cet article
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 12:40

 

J'ai une meute de 4 Galgos et 1 Leonberg. Les 2 femelles galgos ne parviennent pas à se mettre d'accord sur laquelle va dominer l'autre et la dernière arrivée persécute la première qui a perdu confiance en elle. Que puis-je faire ?
Récemment cette même femelle Galgo a attaqué ma femelle Leonberg assez violemment dans la voiture également.

Comment canaliser cette envie de dominer ?

 

 

Réponse :

 

Tout d'abord, il est important que tous vos chiens soient stérilisés afin d'être mis sur un même pied d'égalité d'un point de vue hormonal.

Il s'agit moins d'une envie de dominer que d'un besoin de trouver sa place. Pour que les relations soient zen entre congénères, un chien doit pouvoir se situer par rapport à lui. Les "non !" ou n'importe quelles autres intrusions quelles qu'elles soient ne sont que des freins à leur bonne entente. Il n'y a qu'en laissant vos chiens se débrouiller seuls qu'ils parviendront à mettre les choses au clair.

 

chiens-1638.jpg


Je vous invite donc à vous retirer lorsque des conflits commencent à apparaître, sans un mot et calmement. Outre le fait de les laisser se débrouiller par eux-mêmes, cela permettra également que vous ne soyez plus un éventuel objet de compétition.
Si la situation devait persister malgré ce protocole, je vous conseille de faire appel à un comportementaliste sans trop attendre.

Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
www.1001comportements.com
Formatrice de comportementalistes
www.rhafael.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - cohabitations et relations
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 13:56

 

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Tout sur les chats
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 12:45

A de nombreuses reprises, j'ai eu la chance de pouvoir faire des interventions de prévention des morsures dans des écoles maternelles et primaires. A chaque fois, j'ai été sidérée par le nombre d'enfants levant la main à la question :

"Qui a déjà été mordu par un chien ?"

Plus des 3/4 des classes répondaient présents.

 

60 à 70% des victimes de morsures sont des enfants ou des adolescents. La tranche d'âge la plus frappée semble être les 6-11 ans.

Presque 40% des morsures ont lieu au cours d'interactions habituelles avec l'enfant (caresses, jeux...). 

 

40% sont touchés aux bras et aux mains.

30% aux jambes.

50 à 60% d'entre elles sont atteintes au visage et au cou (parties physiques dénotant une proximité avec l'animal).

  [voir l'article "les chiens aiment-ils qu'on leur fasse des bisous ?"]


Dans plus de 70% des cas, le chien "agresseur" est connu de l'enfant et vit dans son environnement.

 

grand-chien.JPG

 

 

Je ne peux que m'attrister sur le sort de cette fillette mutilée à vie très certainement à cause de l'absence de vigilance des adultes. Un chien n'est pas une peluche, c'est un être vivant qui ressent les choses... comme nous. Même le chien le plus doux du monde n'a pas à avoir notre entière confiance lorsqu'il s'agit d'une cohabitation avec un humain en bas âge : personne ne peut prédire comment va se traduire une situation de peur ou d'agression de l'enfant sur son compagnon à quatre pattes. N'importe quel animal peut déployer une conduite agressive s'il en ressent le besoin.

 

 

 Le Parisien : "L’attaque de samedi s’est produite lors d’une fête entre amis. Chahuté pendant son sommeil, le chien, qui se trouvait sur un canapé, s’est jeté sur la fillette lorsqu’elle a levé la main vers lui".

(Un article pour ceux qui pensent "canapé = dominance".)

 

La Voix du Nord : "On le taquine. Trop peut-être. « À un moment donné, le maître a dit : arrêtez, il grogne », souligne le procureur de la République, Jean-Philippe Joubert. La petite Carmen a-t-elle voulu embrasser Prince ? L'animal excité prend peur et attaque la fillette au visage."

 

Wamiz : "D’après la comportementaliste Victoria Chasle Castillo, « Un chien qui grogne est un chien qui […] prévient, c'est donc quelque chose à prendre au sérieux. […]. Le grognement est une menace servant à éviter l'agression »".

 

 

 

Les médias se sont fait une joie immense de propager le fait que ce bull terrier serait un "récidiviste" et qu'il s'en serait pris au cadavre de son ancien propriétaire décédé à son domicile 15 jours avant qu'on ne s'en aperçoive. Mais ce comportement n'est rien d'autre qu'un instinct de survie, il n'y a eu aucune attaque. Où voit-on alors qu'il y a agression ? On ne peut pas demander à un être vivant de se laisser mourir de faim s'il a la possibilité de se nourrir. A-t-on décidé d'euthanasier les survivants du Drame de la cordillère des Andes ?

 

 

Hélas, il suffit d'une telle rumeur pour que les fameux "un animal qui a goûté au sang ne pourra jamais plus s'en passer" refassent surface...

 * Pourquoi y a-t-il plus d'euthanasies de gros chiens ? Uniquement parce que les petits ne font "que" mordre, que les gens ne craignent pas pour leur vie et que les dégâts sont moindres (quoique...). Mais pourtant ces petits chiens-là goûtent au sang eux aussi. Sont-ils eux aussi des êtres sanguinaires qu'il faut tuer d'urgence ?

 * Combien a-t-on dénombré de cas d'humains mordeurs suite à l'ingestion d'un tartare ?

 * Combien d'animaux (chiens, chats, furets...) à qui l'on donne de la nourriture naturelle à base de viande crue se sont mis à attaquer leur entourage ?

Ah tout de suite, dit comme ça, les "je-sais-tout-et-surtout-plein-de-conneries" n'ont plus grand chose à rétorquer...

 

animal sanguinaire

 

 

 

 

Cette nouvelle ne va pas sans rappeler celle-ci et son lot de commentaires débiles qui ne cessent inlassablement de se répéter... (A quand des infos au JT sur les milliers de morsures faites par des chiens ne souffrant pas du délit de "sale gueule" ?)

 

 

Le fait que les parents veuillent euthanasier Prince n'est pas surprenant étant donné la violence de la situation. Le laisser en vie équivaudrait à un pardon, chose qu'on ne peut donner si rapidement.

Or cet animal n'est pas détraqué, il n'est pas "malade" ni à "faire piquer", il doit simplement être considéré comme tel : un être sensible possédant des dents qui mérite d'être compris.

 

Une évaluation comportementale devrait être faite sur ce pauvre chien... Rappelons que le principe même de cette évaluation est de chercher à prédire ce que le chien pourrait produire comme comportement. Aucun professionnel sérieusement formé en éthologie (qui est une science précise) ne procéderait à une telle mascarade. 

Mais est-ce que ce sont les chiens qui sont "dangereux" ou bien les situations ?... 


"[...] A ce sujet la bouffonnerie la plus récente est la création de l'évaluation comportementale. Grotesque, car c'est nier l'évolution constante d'un être vivant. C'est à ce sujet que Zazo écrivait "les tests prétendent figer la vie, comme si on fixait définitivement la température sur un thermomètre". Et pourquoi ne pas utiliser les tarots puisqu'il s'agit de prédire l'avenir !". Michel Chanton.

 

Sauvons Prince le bull terrier

Sauvons Prince le bull terrier

 

 

A ce sujet, Christophe Blanckaert, le vétérinaire de la SPA qui avait examiné Prince, et qui avait conclu à sa non-dangerosité, a signé la pétition qui circule sur Facebook contre l'euthanasie de l'animal.

 

« J'ai longuement réfléchi. Puis j'ai décidé de signer cette pétition. Car supprimer Prince ne réglera pas le problème de la dangerosité des chiens. Le risque zéro n'existe pas, il faut renforcer l'arsenal juridique pour obtenir un suivi des chiens qui posent problème. Ce chien n'a pas à payer pour la bêtise des hommes... »

Que faire alors de ce bull-terrier aujourd'hui au confinement à la fourrière du Boulonnais, dans l'attente d'une étude comportementale sur son cas ? Serait-il prêt à l'adopter le cas échéant ? « Oui. Ce chien a mordu dans des circonstances exceptionnelles. Il faut qu'il soit suivi par un maître parfaitement au courant et bien encadré... »

 

Note de dernière minute :

Stéphane Chochois est médecin légiste au centre hospitalier Duchenne. Il a vu la petite Carmen lundi matin :

« La fillette a été opérée dès son arrivée au centre hospitalier, samedi soir. J'ai été sollicité lundi matin. Tout a été fait pour réparer au mieux les lésions. La petite fille gardera certainement quelques petites cicatrices. Elle ne devrait pas avoir de lésions irréversibles. Elle n'aura pas besoin de greffe de peau. Ça va moins se voir au fur et à mesure qu'elle va grandir. Quant à une éventuelle chirurgie esthétique, il faut attendre au moins trois mois. »

Source

 

Je ne minimise absolument pas ce qu'a subit cette petite fille mais souligne simplement l'exagération des médias dès qu'il s'agit d'une race victime de délit de sale gueule...

 

Notez aussi qu'un blog consacré à Prince a récemment été créé.

 


Louise-et-moi.JPG

 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

Formatrice de comportementalistes

www.rhafael.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Infos - accidents - faits divers...
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 17:25

Bien le bonjour !!

Certains soirs, quand je promène Achille pour sa ptite sortie pipi, Mr me pète un câble ! Il court dans tous les sens, saute pour essayer de me choper les mains, il est même arrivé qu'il aboie, en gros il se rebelle !!

J'essaye de le calmer en lui disant NON fermement ! ou de lui prendre la peau du cou pour le gronder mais rien à faire !! Je suis obligé de le porter fermement jusqu’à la maison ! Et une fois rentré il court partout comme s'il jouait. Obligé de le menacer avec le journal pour qu'il se calme !

J'ai remarqué qu'il agit comme ça car je lui dit un NON fermement quand il mange tout et n'importe quoi qu'il trouve sur les trottoirs ( pour ça Paris est très sale ), quand je vais pour ouvrir sa gueule pour aller chercher ses trouvailles, il se met les 4 pattes en l'air et fait tout pour pas que je lui ouvre la gueule !

J'avoue que je suis un peu perdue ! Je ne sais pas si je réagis bien quand il fait cela, d'habitude la promenade se passe plutôt bien mais ça arrive de temps en temps qu'il me fasse ça. De plus il écoute très bien à la maison !

Auriez-vous quelques idées afin que je puisse enfin remédier à ce problème ?

 

 

Réponse :

 

Bonjour,


La prise par la peau du cou est assimilée à une morsure délabrante, comme un chien pourrait le faire sur une proie. Aucune mère chienne ne prend ses petits ainsi (sauf si elle compte les tuer). Donc je vous conseille de ne plus faire usage de cette manipulation violente.

J'ai principalement envie de vous demander pour quelles raisons vous ne supportez pas que votre chien s'agite de temps en temps ? Ce n'est (à mon sens) pas si insupportable que ça...

 

chiens-1877.jpg


Concernant ses sauts et ses tentatives pour se saisir de vos mains, je vous conseille tout d'abord de ne pas les lui laisser à portée (vous les ranger dans vos poches ou sous vos bras) et de lui tourner le dos. Pas de "NON!", pas de cris, pas de réprimandes.
Je vous assure qu'il n'est pas obligatoire de menacer un chien pour se faire comprendre de lui.

Pour ce qui est des saletés (enfin, d'un point de vue humain) qu'il peut mâchouiller, c'est à vous d'anticiper les lieux souillés tant que vous le pouvez. Et si vous ne parvenez pas à le faire, contentez-vous d'être plus intéressante que ce qu'il a dans sa gueule plutôt que d'user de menace et de brutalité. Ayez toujours avec vous des friandises très attrayantes pour Achille (odorantes et exceptionnelles donc pas de croquettes) de manière à lui faire lâcher sans pour autant perdre au change : cela doit être un plaisir pour lui de vous obéir, pas une épreuve de force.

Vous voulez le calmer ? Alors restez zen. N'oubliez pas que nos chiens sont à notre image et quel comportement pourrait adopter votre bouledogue si vous vous énervez démesurément (et inutilement) ?

 

Victoria Chasle Castillo

Comportementaliste

www.1001comportements.com

Formatrice de comportementalistes

www.rhafael.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - promenades - jardin
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 15:36

[voir aussi "il a goûté au sang !"]

 

 

Bonjour,

 

Je possède un jeune Amstaff de 5 ans adorable. Ancien chien battu, j'ai appris qu'ils avaient l’habitude de lui envoyer des chiens/chiots contre lui pour lui apprendre à attaquer. Depuis, même s'il grogne contre des chien inconnus, ça se passe très bien avec des chiots... sauf lorsqu'on les engueule devant lui. Dans ces cas-là, il se jette dessus et ne les lâche plus. Sans méchanceté aucune (pas de grognement ou d'action répétée), il choppe juste et impossible de lui faire lâcher. Il m'a fait de même sur mon chat mais en moins violent.

Forme de jalousie ? Ou juste de comportement canin "tu l'engueules, je l'engueule"?

En dehors de ça, ils dorment ensemble, jouent ensemble, il se laisse mordiller sans rien dire. C'est juste dès que l’on fait un geste violent ou que l'on a une parole violente près de la petite (Berger Allemand croisée de 6 mois) ou à côté d'un autre animal qu'il se comporte ainsi.
Je sais plus vraiment quoi faire car a part ça il n'y a aucun souci (obéissant, aucune connerie, aucune méchanceté).
La chienne habite chez mon copain, j'amène mon chien à chaque fois, et c'est toujours un peu d'angoisse :/

 

 

 

Réponse :

 

Ce que vous décrivez fait penser à de l'agressivité redirigée mêlée à du conditionnement. De toute évidence, le passé traumatique de votre amstaff fait qu'il a été habitué à attaquer suite aux mêmes déclencheurs : la violence, la brutalité. Le fait qu'il ne prévienne pas (pas de grognement, pas de menace) témoigne de cet apprentissage (...et doit vous interpeller !). Et cela vient certainement s'ajouter au fait que ce qu'il vit le stress et qu'il a besoin de décharger cette tension.


Si vous savez que votre colère est le déclencheur à ses conduites agressives, vous savez donc comment éviter les bagarres... dans un premier temps. Je vous invite très sincèrement à faire appel à un comportementaliste certifié qui, à l'issu d'un entretien complet, vous fera part de ses conseils avisés et personnalisés. Je vous recommande de consulter plutôt que de lire car c'est de conseils adaptés (et non pas généraux) dont vous avez besoin.

Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
www.1001comportements.com
Formatrice de comportementalistes
www.rhafael.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - conduites agressives
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 16:24

Bonjour Victoria,

 

J'ai un souci de profondeur il me semble avec Charles mon pinscher nain de 3 ans.
J'ai du le castrer pour cause de pipi dans la maison. J'ai pensé que ça résoudrait aussi son problème de "speed" et d'agressivité.


Depuis peu, une petite femelle chihuahua est venue vivre à la maison ainsi que sa maîtresse. Charles les connaissait d'avant, tout se passe bien mais son agressivité est devenue plus importante dès qu'on s'approche de la petite femelle ou qu'on passe dans le salon la nuit.

Je le sors parfois lors de longues promenades, pour qu'il se fatigue et soit plus calme mais ça ne calme que son physique. Il reste toujours aussi agressif.

Lorsqu'il fait une bêtise, impossible de le corriger, il montre les dents. Je n'ai pas peur de mon chien, mais il arrive qu'il pince...
Aussi, lorsque quelqu'un entre ou sort de chez moi il devient comme fou.

Je ne sais plus quoi faire...

 

Sinon quand je suis seule avec lui je n'ai aucun problème... J'ai donc pensé le mettre sous calmant car la vie est devenue insupportable pour la personne qui partage ma vie. Ce n'est pas la première avec qui Charles réagit comme ça. Pourtant, quand il est seul avec elle, il n'y a aucun problème... Nous avons donc decidé que ce serait elle qui donnerait la gamelle afin d'appuyer son autorité mais ça ne change rien.

Je n'ai malheureusement pas les moyens de consulter un comportementaliste...

 

Pouvez-vous m'aider ?


Je craque...

 

 

Réponse :

 

Bonjour,

Malgré la difficulté de la chose, je vais tout faire pour vous aider.

Certes, vous rencontrez actuellement un problème avec Charles mais il n'est pas survenu au moment de l'arrivée de votre amie et de sa chienne. Il était déjà stressé auparavant, ses dépôts d'urine en sont la preuve ainsi que son côté "speed et agressif". Votre animal éliminait (élimine ?) dans les deux sens du terme : au sens propre mais également pour évacuer une tension, un stress, une inquiétude.

On réprimande, on punit, on pointe son doigt vers lui et on lui dit "NON!" en le regardant longtemps dans les yeux pour vérifier qu'il a bien compris, on hurle, on s’énerve, on tape avec un journal, une laisse ou sa main, on prend par la peau du cou, on secoue en l’air, on plaque au sol... Toutes ses réactions, proprement humaines, sont totalement contre-productives ! En réagissant ainsi, on enseigne à notre animal que les humains sont agressifs et que c'est donc normal d'être agressif avec eux. Le chien qui « se rebiffe » ne fait que répondre légitimement à notre violence.

 

Photo-novembre-163.jpg


Lorsqu’un chien menace (grogne, montre les dents...), c’est qu’il souhaite tenir à distance l’autre et faire cesser le conflit pour ne pas en venir à la morsure. Il prévient que quelque chose le dérange. En ne tenant pas compte de ses menaces, on lui montre qu’elles sont inutiles et notre souhait d’en arriver au combat.
Que faire donc ? Cesser de le punir, cesser d’insister (!) et, surtout, respecter ses demandes, autrement, on l’obligerait à employer des manières plus fortes pour pouvoir (enfin !) se faire entendre.

De plus, la punition telle qu'elle est couramment utilisée n’est pas indispensable pour faire comprendre à son chien ce que l’on attend de lui, il y a d’autres façons de s’y prendre qui ne soient pas basées sur la brutalité. La punition qui porte le plus ses fruits et qui permet de ne pas se mettre dans des états d'énervement irrationnel est l'ignorance. Les autres ne servent qu'à se défouler et fragilisent la confiance que notre animal a en nous. La violence n'a jamais été une solution, au contraire.

Voici un article qui pourra vous être utile : "je l'ai frappé, il s'est rebellé"

 

Connaître les raisons d’un comportement permet d’agir sur lui avec précision. Alors, avant de penser à lui administrer une quelconque substance, il serait souhaitable (je dirais même indispensable) de savoir pourquoi Charles se comporte ainsi.

 

Donc je vous invite à ne plus (du tout) le réprimander : plus de cri, plus de "non !", plus d'ordre. Également, je vous conseille de laisser tomber toutes ces histoires de plaquage au sol, de le faire manger après vous (voici un article) de "chef de meute" (voici un autre article). Et si on continue à vous dire qu'il faut persister dans la voie de la brutalité, en voici encore un autre !

 

Mais, sincèrement, le meilleur conseil que je pourrais vous donner est de consulter un comportementaliste, d'autant qu'ils sont généralement arrangeants et que des facilités de paiement peuvent être envisagées. Seul un professionnel compétent sera capable de vous prodiguer les conseils adaptés à vous, à Charles, à votre mode de vie.


Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
www.1001comportements.com
Formatrice de comportementalistes
www.rhafael.com

 

 

Publié dans ma rubrique hebdomadaire sur Wamiz

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - conduites agressives
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 15:47

Mon chien avale ses croquettes à une vitesse folle et il lui arrive même parfois de vomir. Comment faire pour le calmer ?

 

 

Réponse :

 

Ce comportement provient le plus souvent du fait que l'animal n'a pas été tranquille pour manger (bruit, stress, autres animaux...) et qu'il a pris l'habitude de finir sa gamelle au plus vite pour ne pas qu'on la lui prenne.

 

Un galet dans la gamelle oblige le chien à ralentir sa "course". Vous pouvez aussi répartir ses croquettes dans un plateau ou alors vous procurer une gamelle adaptée. Ces astuces permettent au chien de manger ou de boire lentement. Aider son animal à manger plus lentement, c'est prévenir les indigestions, les vomissements et les gonflements.

 

loldogs-cute-puppy-pictures-blargcan.jpg

 

Mais sachez qu'un chien ne mâche pas sa nourriture, il l'avale.

Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
www.1001comportements.com
Formatrice de comportementalistes
www.rhafael.com

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Chien - problèmes divers
commenter cet article
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 16:19

Bonjour,

J'ai récupéré un chaton à 5 semaines après un quiproquo avec le propriétaire qui m'affirmait qu'il avait 2 bons mois.
Du coup je suis un peu dépassée pour son éducation. Surtout qu'il a VRAIMENT un sale caractère !! :(
C'est un mâle croisé siamois. J'ai aussi un autre chat mâle de 1an.  Leur entente est bonne. Le grand lèche parfois le petit mais celui ci le mord et lui souffle à la face, lui pique son coin repos alors qu'il y en a partout dans l'appart et quand le grand tente de le chasser, le petit réplique s'impose et reste, du coup c'est le grand qui s'en va. Ils ont deux litières, le petit intelligent a pris ses repères très vite, va dans les deux litières mais quand Mr n'a pas envie d'y aller, bah il "pisse" sur mon fauteuil ! Quand il veut des caresses il vient me voir mais quand il en a assez il se met à me mordre et griffer assez fort pour s'en aller en courant .... et quand je le gronde et l'attrape par le cou, bah il gigote à fond ...
ARGh ! un vrai mec :)

Bref je fais appel à vous car malgré le fait que j'adore les bestioles, bah celui là, je n'en peux plus!
et je n'arrive pas à garder mon sang froid quand il fait n'importe quoi ...
Du coup je le brutalise un peu ... je ne veux pas qu'il devienne agressif plus tard alors j'essaye de rester calme, mais IMPOSSIBLE avec lui !!

Tous conseils pour rester zen sont bienvenus.
Merci d'avance
Mathilde

 

 

Réponse

 

Bonjour,

A 5 semaines, ce chaton n'a pas pu bénéficier de l'éducation nécessaire à son bon équilibre. Il y a un risque plus que réel qu'il ne soit pas sevré au niveau affectif.
Si ce sevrage affectif n’a pas été possible, le chaton sera enclin à des fragilités émotionnelles et à des "troubles du comportement" à l'âge adulte. Ces problèmes peuvent être évités en offrant à l'animal un contexte de vie très épanouissant (libre accès à l’extérieur, jeux, contact, affection...).

Un chaton ne doit pas être puni ou réprimandé. A cet âge, il est encore très fragile émotionnellement, surtout s’il a été séparé trop tôt de sa mère. Généralement très sensible, le chaton supporte mal les contraintes et devient facilement stressé voire anxieux. Souvent, le chaton a des difficultés d’apprentissage (la concentration et la mémorisation sont un peu mises à mal par cette séparation trop précoce d’avec la mère). Vous comprendrez alors que les prises par la peau du cou ou le fait de le gronder ne peuvent pas être bénéfiques.

 

photo-copie-1.jpg


Votre chaton fait une "bêtise" ? Ignorez-le.
Il "embête" votre autre chat ? Laissez-les régler leurs histoires entre eux, ils sont les mieux placés pour cela.
Il vous griffe lorsque vous le caressez ? Lisez ceci.
Il urine sur votre fauteuil alors qu'il sait se servir de sa litière ? Il n’a alors aucun problème d’apprentissage de la propreté, ses éliminations sont donc des marquages.

Je vous invite à lire cet article et à prendre contact avec un professionnel afin de ne commettre aucune erreur sur l'éducation de votre très jeune animal.


Victoria Chasle Castillo
Comportementaliste
www.1001comportements.com
Formatrice de comportementalistes
www.rhafael.com

 

Publlié dans ma rubrique hebdomadaire sur Wamiz

Repost 0
Published by Victoria Chasle Castillo - dans Tout sur les chats
commenter cet article

C'est Quoi Ce Blog ?

  • : 1001 Comportements - Victoria Chasle Castillo
  • 1001 Comportements - Victoria Chasle Castillo
  • : Bonjour et bienvenue ! Vous ne comprenez plus votre compagnon à quatre pattes ? Son comportement vous dépasse ? Vous êtes au bon endroit, détendez-vous ! De nombreux articles sont susceptibles de vous aider et, si ce n'est pas le cas, je réponds aux mails. Excellente visite et à bientôt !
  • Contact

Où Puis-Je Trouver...